4 femmes accusent Gilles Parent d'inconduite sexuelle

Gilles Parent est dans l'eau chaude : 4 femmes affirment avoir été victimes de harcèlement sexuel, d'attouchements sexuels ou d'inconduite sexuelle. 

Tous ces événements se seraient produits dans le cadre du travail, soit dans les bureaux de Cogeco à Québec. 

Parmi les 4 présumées victimes, 2 ont accepté de témoigner à visage découvert. Selon ce qu'on peut lire dans Le Journal de Montréal, Gilles Parent aurait continué d'avoir ce comportement avec des collègues féminines après qu'une plainte ait été formellement déposée à la compagnie. 

Parmi les témoignages recueillis par la publication, on compte celui de Catherine Desbiens. La jeune femme aurait enduré les inconduites sexuelles de l'animateur-vedette entre 2013 et 2017 : 

« Les gens de Cogeco à Québec sont tellement habitués des agissements de Gilles qu'avec les années ça s'est banalisé. Il est célèbre, les femmes ne veulent pas le confronter. »

Rappelons que depuis que le producteur Harvey Weinstein a été exposé à Hollywood, le mouvement #moiaussi a fait en sorte que les victimes d'inconduites sexuelles de partout ont osé prendre la parole. Depuis, Éric Salvail et Gilbert Rozon ont entre autres été dénoncés.

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca