Alexandre Champagne: un message touchant pour ses 30 ans!

Alexandre Champagne célèbre son trentième anniversaire aujourd'hui.

L'époux de Marilou a décidé de publier un message très touchant sur Facebook pour souligner cette journée, car il voit tout le chemin qu'il a parcouru depuis quelques années.

Aimer vieillir, c'est une chose, mais savoir que l'on vieillit en beauté en est une autre.

Voici le texte intégral d'Alexandre Champagne :

« 30 ans aujourd'hui.

Je suis de ceux qui aiment vieillir, donc ça me réjouis. Il ne me reste plus qu'à aller m'acheter une chemise Point Zero et changer mon nom pour "Martin". (Pour moi, tous les gars de 30 ans ont une chemise Point Zero et s'appellent Martin, j'ignore pourquoi d'ailleurs)

Quand je regarde en arrière, je suis encore étonné d'être encore en vie avec toutes mes dents, malgré les conneries que j'ai pu faire.

Par contre, maintenant que j'ai 30 ans, je devrai dire de façon exaspéré et en pesant chaque syllabe le mot "Franchement" chaque fois que quelqu'un va faire quelque chose d'immature alors plus aucune chance que je déconne.

Blague à part, j'aimerais en profiter pour passer un petit message qui va probablement sembler quétaine pour certains, mais qui fera peut-être la différence pour d'autres.

Il y a 4 ans seulement, à 26 ans, j'étais dans un autre univers complètement. Un univers qui à l'époque faisait mon affaire. Sorties, filles, spectacles, jeux vidéos, alcool, beaucoup d'alcool, anxiété, angoisse, incapable de me faire confiance.

J'aurais pu continuer là-dedans longtemps. Les moments de déni étaient tellement enivrants que les moments difficiles étaient devenus pour moi le prix à payer pour mener une vie pas très difficile, sans efforts et sans récompenses non plus.

Jusqu'au jour où j'ai fait un choix.

Le jeune homme insécure, colérique et trop émotif que j'étais allait essayer de mieux exister et n'allait pas le faire pour les autres, cette fois-ci.

4 ans plus tard, à force de thérapies, de lectures, d'acharnement, de remises en question, de doutes, d'erreurs et d'épreuves douloureuses, je suis bien. Toute la souffrance par laquelle j'ai passé, que je revisite encore de temps à autre, est beaucoup plus grande que ce simple paragraphe, sachez-le. Nul besoin d'être attaqué physiquement ou verbalement pour souffrir. La violence a plusieurs visages et frappe sournoisement. Il ne faut jamais sous-estimer les épreuves par lesquelles on passe. C'est comme ça que j'ai avancé.

Aujourd'hui, je suis marié, j'attends une merveilleuse petite fille, j'ai une santé époustouflante, de l'énergie pour 15 et je dirige une entreprise qui fonctionne bien.

Mon seul et unique but et la chose que je souhaite à chaque journée, c'est la santé de ma famille, son bonheur et son épanouissement.

Je sais que j'y suis parvenu à cause des choix que j'ai fait et non parce que la chance m'a sourit. 12 à 16 heures de travail par jour, pendant 2 ans et demi, à tous les jours, c'est pas de la chance, c'est un choix. En ajoutant à ça des heures de thérapie et une dizaine de livres sur la psychologie, l'âme et le bonheur, on est loin d'un coup de dés.

C'est un concept que n'importe quel humain peut appliquer.

Je ne suis pas sans savoir que certains l'ont infiniment plus difficile que moi à la base, c'est évident. En quelque part, j'ai un certain privilège d'être né dans des bonnes conditions, mais je sais aussi que ce n'est pas un gage de réussite ou une garantie de bien-être à long terme.

Je ne suis pas sans savoir non plus que je suis à l'aube de ma vie et que diverses épreuves sont à venir. J'ai un 30 ans humble et non un 30 ans prétentieux qui va s'assoir sur son minuscule succès.

Donc, si vous êtes un gars ou une fille, un peu perdu(e) et en train de vous dire que vous ne valez rien, rappelez-vous toujours que votre valeur intrinsèque n'est ni inférieure, ni supérieure à celle de tout autre être humain.

Prenez votre vie en main et atteignez vos objectifs. Ayez l'humilité de demander de l'aide et foncer vers des jours où les matins ne seront plus une épreuve.

Je vous le souhaite et vous encourage de toutes mes forces.

Pour mon 30e anniversaire, je ne veux rien pour moi. Les trésors avec lesquels j'habite sont suffisants, en plus d'être de très jolies femmes.

Ce que je souhaite c'est moins de racisme, plus de dialogues, plus d'ouverture, moins de chialage, plus de santé, plus de remises en questions et des humains plus tendres et respectueux.

J'espère aussi que Yelo-Molo va refaire un album, mais je sais qu'il y a des limites aux rêves qu'on peut avoir.

Soyez heureux.

*Le gars saute haut dans les airs, se transforme en dauphin puis, doucement retombe à l'eau devant un coucher de soleil, pour s'immortaliser en tatouage sur la cheville d'une Francine de 45 ans ben buzzée sur l'ecstasy qui danse sur du reggaeton au Beach Club*»

Commentaires

Ça vient d'arriver!