Allison Mack admet avoir recruté des femmes pour une secte sexuelle

Allison Mack plaide coupable aux 2 chefs d'accusations qui pèsent contre elle dans le cadre d'un culte sexuel! 

Celle qui tenait l'un des rôles principaux dans la populaire série Smallville est accusée de racket et de complot de racket afin d'inciter des femmes à joindre une secte.

Allison Mack

Getty Images

L'actrice déchue s'est présentée ce matin au Palais de justice de Brooklyn, où elle a admis avoir commis ces crimes. Elle dit regretter son manque de jugement et demande pardon à sa famille et à ceux qu'elle a pu blesser. 

Les procureurs ont déclaré qu'elle était en quelque sorte la « pimp » de la secte, qui se nomme NXIVM.

Allison Mack pourrait se retrouver 40 ans derrière les barreaux, soit 20 ans pour chacune des accusations. 

En ce qui concerne le culte et son leader Keith Raniere, on vous invite à écouter le balado Uncover: Escaping NXIVM si vous comprenez l'anglais. Cette enquête journalistique de la CBC nous permet d'apprendre l'horreur vécue par les disciples de cette secte : les femmes devaient se faire brûler les initiales du gourou sur l'entrejambe. Un contenu pour les oreilles averties. 

Sur le même sujet

Ça vient d'arriver!