Brigitte Bardot trouve le mouvement #MeToo ridicule

Les derniers propos de Brigitte Bardot font réagir. La célèbre actrice de 83 ans trouve que la dénonciation du harcèlement sexuel par des actrices est «dans la grande majorité des cas hypocrite, ridicule, sans intérêt». 

La vedette a confié dans une entrevue publiée mercredi dans le Paris Match qu'elle n'a jamais été victime d'un harcèlement sexuel de toute sa carrière. 

«Concernant les actrices, et pas les femmes en général, c’est, dans la grande majorité des cas, hypocrite, ridicule, sans intérêt. Cela prend la place de thèmes importants qui pourraient être discutés. Moi, je n’ai jamais été victime d’un harcèlement sexuel. Et je trouvais charmant qu’on me dise que j’étais belle ou que j’avais un joli petit cul. Ce genre de compliment est agréable. Or il y a beaucoup d’actrices qui font les allumeuses avec les producteurs afin de décrocher un rôle. Ensuite, pour qu’on parle d’elles, elles viennent raconter qu’elles ont été harcelées… En réalité, plutôt que de leur profiter, cela leur nuit.»


Brigitte Bardot ne réside pas aux États-Unis, mais ses lèvres pulpeuses qui ont marqué l'imaginaire sont dignes de mention!

Getty Images


Rappelons qu'une centaine de femmes, dont l'actrice française Catherine Deneuve, se sont récemment attaquées au mouvement #MeToo, dans une lettre ouverte publiée dans le quotidien Le Monde.

Ces femmes défendent «une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle».

Cette tribune a évidemment choqué des milliers d'internautes. 


Catherine Deneuve

Getty Images



Du côté du Québec, Léa Clermont-Dion et Aurélie Lanctôt ont créé #EtMaintenant, qui vise à apporter du soutien à toutes les personnes qui ont eu le courage de dénoncer.

Pour connaître tous les détails sur cette nouvelle initiative, cliquez ici!

 

Commentaires

Ça vient d'arriver!