Chester Bennington: l'autopsie révèle des traces de drogue et d'alcool

Le résultat de l'autopsie de Chester Bennington est maintenant connu : il y avait des traces d'alcool et de MDMA (ecstasy) dans son sang au moment de sa mort. Les détails ont été rapportés par TMZ aujourd'hui.

Il s'est enlevé la vie par pendaison le 20 juillet dernier. Sur les lieux, les autorités ont retrouvé deux bières et une bouteille de médicaments prescrits, du Zolpidem, sur sa commode. 

Le tout permet de comprendre que Chester Bennington cachait son niveau de consommation à certains de ses proches. Dépendant aux drogues dures et à l'alcool depuis plusieurs années, il avait dit à un ami qu'il n'avait pas consommé depuis 6 mois, quelques semaines avant sa mort. 

Le chanteur de Linkin Park avait 41 ans lorsqu'il est décédé. Cette tragédie est survenue exactement un mois après que son grand ami, Chris Cornell, se soit suicidé. 

 

Ça vient d'arriver!