François Lambert commente sans filtre la situation de Caroline Neron

François Lambert a partagé son opinion concernant la faillite de la compagnie de bijoux de Caroline Néron

Dans un texte sur les réseaux sociaux, le populaire homme d'affaires affirme que la vedette n'aurait jamais dû accepter de participer à l'émission «Dans l'oeil du dragon».

Même s'il n'a rien contre Caroline Néron et qu'il précise qu'il ne faut pas se réjouir, François Lambert rappelle que c'était une «faillite annoncée».

«Les bijoux Caroline Néron sont entre le bas de gamme et le haut de gamme mais qui est vraiment sa clientèle? Pourquoi payer un bijou 200 $ quand tu as quelque chose qui lui ressemble chez Ardene à 20 $? Quand on paye cher, on paye un nom. Un nom qu’on est fier d’afficher. Un nom qu’on ferait tout pour l’indiquer sur nos réseaux sociaux. Je n’ai pas vu cet engouement pour ses bijoux. L’autre problème, c’est Caroline Néron. (En passant je ne la connais pas et je ne l’attaque pas personnellement, j’ai fait une journée de tournage avec elle et on s’était bien entendu) Alors l’autre problème est l’ego! On a tous un ego et se faire offrir un poste de dragon, c’est BIG. C’est très difficile de refuser une offre comme ça et on pense qu’on va pouvoir propulser notre entreprise en s’affichant comme dragon alors qu’on devrait plutôt gérer notre entreprise. Ça prend du temps et du capital pour faire les dragons et tout ce temps à rencontrer des entrepreneurs est du temps passé loin de la gestion de notre entreprise. Quand tu as une entreprise en croissance qui nécessite beaucoup de dollars et de temps, comment peux-tu aller investir dans d’autres entreprises? C’est un non-sens! Jamais je n’aurais eu le temps d’être dragon si je n’avais pas vendu mon entreprise et même si j’avais eu le temps, j’aurais eu l’impression de tromper mon entreprise avec d’autres. Ça revient à avoir un plan B alors que tout notre temps aurait dû être sur notre plan A.»


Ailleurs sur le Web

Ça vient d'arriver!