Isabelle Richer a donné sa première entrevue depuis son accident

Ce matin, Isabelle Richer a accordé sa toute première entrevue depuis qu’elle a été renversée par un camion alors qu’elle roulait à vélo, à la fin du mois de juin. 

C’est Alain Gravel qui a posé les questions à la journaliste, sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première ce matin. D’abord, Isabelle Richer a avoué qu’elle n’avait aucun souvenir de l’accident. Puis, elle a raconté que même si elle ne croyait pas vraiment aux miracles, elle savait qu’elle avait été chanceuse dans sa malchance : 

« Quand on dit se casser le cou, c’est littéralement ça. Y a des gens qui me regardaient les yeux écarquillés, comme si j’étais un miracle sur deux pattes. Parce qu'évidemment, les vertèbres entourent la moelle épinière. Et la moelle épinière sectionnée, ça veut dire paralysie. Mais moi, elle n’a pas été touchée, fort heureusement. »

Isabelle Richer a également mentionné qu’elle voyait toujours double, en raison d’un nerf « tordu ou étiré », mais qu’elle retrouverait une vision normale avec le temps. 

La journaliste a finalement déclaré qu’elle n’avait pas vraiment de douleur, sauf au niveau du cou et des épaules, à cause de son collet cervical. 

Commentaires

Ça vient d'arriver!