Annie Villeneuve : «Je n'ai plus le goût de faire semblant»

Annie Villeneuve a offert une conférence, en début de semaine, au Colloque Femmessor, à Lévis. 

La vedette, qui a produit son plus récent album grâce à une campagne de sociofinancement, est certaine qu'elle est boudée par l'industrie musicale du Québec. En effet, la candidature de celle qu'on a connu à Star Académie n'a pas été retenue au prochain gala de l'ADISQ.  

TVA Nouvelles a rapporté ses propos : «L’industrie n’a pas voté pour moi. Je suis boudée. Ce n’est pas grave parce que je ne fais pas ce métier pour cela. Des embûches, il y en a toujours. Quand tu t’assumes, tu peux juste être plus grand et inébranlable.»



Annie Villeneuve était tout sourire pour l'occasion

Karine Paradis



Annie Villeneuve a maintenant envie d'être vraie avec ses fans. Elle n'a plus envie de cette image de «fille parfaite» que les médias lui ont donné depuis le début de sa carrière.

«J’étais écœurée que ma vie repose sur le paraître. J’avais envie de ressentir davantage. (...) Avant, je projetais l’image de la fille parfaite qui fait des hits à la radio. Maintenant, je veux être authentique. Je n’ai plus le goût de faire semblant.»

 

 


Croyez-vous qu'Annie Villeneuve méritait une nomination au prochain gala de l'ADISQ? Avez-vous aimé son dernier album?

Commentaires

Ça vient d'arriver!