Azealia Banks, une artiste hautement pimentée

Entre deux chicanes sur Twitter, Azealia Banks a trouvé du temps pour sortir une mixtape gratuite intitulée SLAY-Z. Plus fierce que jamais, elle embrasse la culture dance des années 90 sur l'explosif The Big Big Beat.

Comparer Azealia Banks à un volcan n'est pas si exagéré. On ne sait jamais trop quand surviendra la prochaine éruption verbale de la rappeuse. Pas une semaine ne se passe sans que ses coups de gueule ne s'étalent dans la presse.

Dernièrement, c'est à Iggy Azalea qu'elle s'en est pris, la qualifiant de « la plus condescendante et débile des petites connes blanches qui foulent la surface de la Terre » après que celle-ci ait sous-entendu que Beyoncé était raciste...

Bref, on sait que les tweets d'Azealia sont pimentés, mais qu'en est-il de sa musique ?

Il y a un mois, Azealia a publié une mixtape gratuite de huit chansons baptisée SLAY-Z. Les seins à l'air sur sa pochette, la rappeuse nous invite à télécharger le projet via WeTransfer.

Au programme ? Un melting pot d'électro, hip-hop, rock, house et dance à l'ancienne.

Sur The Big Big Beat, Azealia Banks clame haut et fort sa passion pour les années 90... et c'est percutant !

Commentaires

Ça vient d'arriver!