Beyoncé panse ses blessures

Beyoncé a mis tout le monde d'accord dimanche soir lors des Grammy Awards. Snobée dans la catégorie de l'Album de l'année, dont le prix a été remis à Adele à la grande surprise de cette dernière, la diva a pris sa revanche en proposant une prestation visuellement époustouflante lors d'un mash-up de ses titres Love Drought et Sandcastles.

Enceinte jusqu'au cou et fière de montrer son ventre arrondi, la chanteuse a envoûté le public dans une chorégraphie pleine de grâce où elle a pris l'apparence d'une déesse de la fertilité, option parure de bijoux, robe dorée et coiffe pharaonique. Un peu mégalo, mais magnifique !

Dans la foulée, parce qu'elle ne fait jamais rien au hasard, Beyoncé a mis en ligne sur sa chaîne YouTube des extraits de son film Lemonade, accompagnant et illustrant son sixième album. L'un d'eux constitue justement le visuel de sa ballade déchirante Sandcastles, où la vedette évoque à demi-mot l'infidélité de son époux Jay-Z.

Trouvera-t-elle la force de lui pardonner ses écarts de conduite ? Les voeux de mariage sont-ils tous appelés à être rompus ? Voilà les questions qui la hantent lorsqu'elle se pose devant son clavier, casque sur les oreilles, dans la vidéo.

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca