Coup de coeur de la semaine: Philippe Brach (et Louis-Jean Cormier)

Je dois vous avouer quelque chose: je n'ai jamais été sous le charme du premier disque de Philippe Brach. Paru il y a moins d'un an et demi, je ne comprenais pas l'engouement qui entourait les chansons de La foire et l'ordre, je ne comprenais pas le buzz autour du jeune auteur-compositeur-interprète. 

Mais je dois vous avouer autre chose: je suis complètement en amour avec son nouveau matériel et les pièces de Portraits de famine qui est disponible en magasin et en téléchargement depuis le 4 septembre. 

Voici d'ailleurs le premier extrait de ce disque, ça s'appelle Crystel

Je ne sais pas si c'est la contribution de Louis-Jean Cormier, qui a réalisé le disque, qui en a fait un produit plus mélodique et agréable à écouter, mais je vous assure que le deuxième disque du Saguenéen joue en boucle chez moi depuis sa sortie. Dans le communiqué de presse qui accompagnait la sortie de Portraits de famine, on pouvait lire qu'il s'agissait d'un disque plus «homogène», un disque où on est moins dans un délire... c'est plus contrôlé. Et J'ADORE, c'est un superbe deuxième effort de la part de Philippe Brach. 

En spectacle un peu partout au Québec prochainement: 

spectacles-philippe-brach

http://philippebrach.com/

Commentaires

Ça vient d'arriver!