Feder à la conquête du monde entier

Feder fait partie de la nouvelle génération des DJs. Originaire de la Côte d'Azur, le jeune producteur a débarqué avec fracas il y a un an avec l'infectieux Goodbye. Grâce à son rythme lancinant, le titre a inondé les ondes, devenant l'un des hits de l'été 2015.

Feder s'est fait un nom. Son single suivant, baptisé Blind et chargé de réchauffer nos corps l'hiver dernier, a lui aussi fait des étincelles.

Le vent en poupe, le DJ s'est alors produit aux quatre coins de l'Europe et a même pu attester de sa popularité à Tomorrowland, fin juillet, lors du plus gros festival de musique électronique au monde.

Fort de cette ascension fulgurante, Feder fait sa rentrée avec un single inédit : Lordly. Cette fois-ci, c'est la voix masculine d'Alex Aiono qui s'invite sur une production planante au piano, qui ne tarde pas à exploser à grand renfort de beats ravageurs. Et maintenant qu'il est paré d'un clip, Lordly possède tous les atouts pour envahir les palmarès.

Dans celui-ci, Feder règne sur un étrange manoir luxueux où il exerce son pouvoir de persuasion sur des danseurs vêtus de cravates et d'uniformes. Lesquels, sous son commandement, se lancent dans des chorégraphies chirurgicales.

Commentaires