Le duo Hurts dénonce l'homophobie

Deux ans après l'album Surrender, Hurts revient en force avec Beautiful Ones, un morceau pop célébrant la différence et dont le clip-choc met en scène l'agression d'une drag-queen...

On avait laissé Hurts en 2015 sur le très bon Surrender, un troisième album timidement accueilli par le public en raison de sa direction plus dance et lumineuse. Les fans de la première heure, tombés amoureux de la voix de Theo Hutchcraft à travers des ballades sombres et mélancoliques, avaient en effet boudé le projet.

Le tandem britannique est donc retourné en studio avec l'envie de se réconcilier avec son public. Et c'est peut-être le single Beautiful Ones qu'il y parviendra !

Fraîchement dévoilé, ce titre se veut une célébration de l'individualité. Sur une mélodie exaltante mixant piano et beats pop, Hurts invite chacun à s'accepter lui-même, qu'il soit hétéro, gai, trans ou queer. Mais surtout, à ne pas renoncer par crainte des autres.

Mais c'est surtout grâce au clip qui illustre Beautiful Ones que le groupe entend secouer les consciences. À travers une narration inversée, on découvre l'histoire malheureuse d'une drag-queen, incarnée par le chanteur, qui va être tabassée par trois agresseurs après avoir refusé les avances de l'un d'entre eux.

Commentaires

Ça vient d'arriver!