Kendrick Lamar est rongé par ses démons

De l'avis de tous, Kendrick Lamar est un des rappeurs les plus passionnants du moment. Fort du succès critique et public de son album To Pimp a Butterfly, il en poursuit la promotion et dévoile God is Gangsta, un court-métrage saisissant.

L'excellent accueil réservé à son deuxième album Good Kid, M.A.A.D City laissait entrevoir tout le potentiel du natif de Compton. Ce dernier a finalement explosé en publiant To Pimp a Butterfly au mois de mars dernier. Avec 11 nominations en poche, il est le grand favori des prochains Grammy Awards où il se livrera à un duel avec Taylor Swift.

Son succès, Kendrick Lamar le doit également à la cinématographie sidérante de ses clips. Le dernier qui nous est proposé de découvrir est God is Gangsta, un court-métrage séparé en deux actes et qui regroupe les pistes For Sale ? et U.

Dans cette réalisation volontairement poisseuse, Kendrick est en proie à ses démons. Ivre, comme possédé, le rappeur noie son chagrin amoureux dans une bouteille de whisky.

Dans la deuxième partie du clip, le protégé de Dr. Dre apaise sa douleur dans les bras de jeunes demoiselles dévêtues qui lui font tourner la tête. Sensuel et planant !

Commentaires