Mika dit non à l'intimidation

Pour booster les ventes de son album No Place In Heaven, Mika a choisi de remixer sa chanson Hurts et de la sortir en tant que énième extrait. Pour l'occasion, le chanteur s'engage contre le harcèlement, l'homophobie et la violence à l'école avec un clip qui doit plaire à Jasmin Roy.

Mika mène tambour battant l'exploitation de son dernier album No Place In Heaven en ligne de mire, le marché italien. Juge dans l'émission X Factor locale, il a récemment dévoilé le clip de Beautiful Disaster, dans une version enregistrée avec le rappeur Fedez. Résultat : le titre s'est offert un top 5 en Italie.

Pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, c'est Hurts qui vient d'être sélectionné. Puisque la tendance est aux remixes électro et deep house, le chanteur n'a pas résisté aux sirènes des radios.

Dans son clip, Mika dit non à l'intimidation. Devant un mur rempli d'injures, il devient l'ange gardien de plusieurs protagonistes, soumis à l'humiliation, aux insultes homophobes ou à la violence scolaire.

Un sujet qui tient particulièrement à coeur à Mika, qui avait publié une tribune contre l'homophobie après avoir été insulté en raison de sa sexualité sur une affiche de son album.

Commentaires

Ça vient d'arriver!