La fille de Diana Ross rend hommage à sa mère

En 1981, Diana Ross faisait sensation avec Work That Body. Pas pour la chanson en elle-même, mais pour son clip ô combien tonique ! Bien moulée dans des one-pieces échancrés de toutes les couleurs, l'icône du disco s'y déhanche avec entrain tout en prodiguant ses encouragements aux sportives en herbe :

« Reach, stretch, push, up, shake down... Ah, you're looking good! »

35 ans plus tard, Diana Ross tient toujours la forme... à travers sa fille, Tracee Ellis Ross.

À 42 ans, l'actrice et présentatrice américaine a décidé de rendre un hommage appuyé au talent de son illustre mère en recréant le clip de Work That Body. Un joli cadeau, oui, mais avant tout une démarche hautement féministe.

Tracee estime que les femmes d'aujourd'hui sont aussi coupables que victimes de la façon dont elles sont représentées dans les publicités ou à la télévision : transformées en objet en permanence, et parfois même volontairement.

À ses yeux, le clip de Work That Body affirme le contraire, en mettant en scène une femme qui aime et assume son corps tout en dansant.

Une belle initiative, et une bonne chanson qui, je l'avoue, m'a mis de bonne humeur toute la matinée !

Commentaires

Ça vient d'arriver!