Nathalie Simard: « C'est ma fille qui m'a gardée en vie »

Nathalie Simard était invitée à Tout le monde en parle dimanche soir afin de parler de ses nouveaux projets. 

À travers les discussions sur son nouvel album, son livre et sa conférence, la célèbre Québécoise est revenue sur la période sombre ayant suivi la dénonciation de son agresseur, Guy Cloutier, il y a 15 ans. 

Même si elle a été parmi les « chanceux » qui ont été entendus en justice dans une histoire de crimes sexuels, la suite n'a pas été simple pour Nathalie Simard : 

« J’étais en mode survie très longtemps. Dénoncer, c’est une chose. L’après-dénonciation, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Alors j’ai passé à travers toutes sortes de tempêtes, d’intempéries. »

Par la suite, Guy A. Lepage a demandé à la star ce qu’il serait arrivé si elle n’avait pas eu sa fille, Ève, pendant les moments les plus difficiles.

Voici ce qu’elle a répondu après avoir poussé un soupir :

« Ouf... Seigneur, je ne le sais pas. Parce que tu parlais du suicide en début d’émission. J’y ai pensé. Ça, c’est une des répercussions. De tous ces crimes-là... Ah oui, j’ai eu des pensées suicidaires, certainement. Mais c’est ma fille qui m’a gardée en vie. »

Nathalie Simard a conclu en déclarant qu’elle ne voulait pas laisser cette image à sa fille et qu’elle voulait être un exemple de force en ayant dénoncé son agresseur.

Vous pouvez revoir le segment télé en entier sur le site de Tout le monde en parle

 


Vous aimerez aussi:

Ailleurs sur le Web

Ça vient d'arriver!