Patricia Tulasne raconte son agression par Gilbert Rozon

Patricia Tulasne brise enfin le silence. La populaire comédienne, connue pour ses nombreux rôles au cinéma et au théâtre, a dénoncé son agresseur Gilbert Rozon.

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, la vedette explique en détails cette soirée de 1994 dont elle se souviendra pour toujours. 

«Moi, c'est arrivé en 1994, je jouais dans Le dîner de cons, une production de Juste pour rire. (...) Ce soir-là, c'était le soir de la dernière, et il y avait eu une petite fête au restaurant. Ma voiture était au garage, quand je suis partie, il m'a proposé de me raccompagner, parce qu'on habitait dans le même quartier, Outremont, à l'époque.»

«Arrivée chez-moi, il m'a demandé de monter dans mon appartement. Là, je me suis dit, bon ça y est, j'ai un problème. Je lui ai dit : "Non, écoute Gilbert, je dois aller promener mon chien, et après ça, demain matin, je me lève très tôt." Il m'a dit : "Je vais aller promener le chien avec toi." On part, promène le chien, ça dure 1 heure, 1 heure et demi, je ne sais plus comment m'en débarasser. Finalement, je reviens à la maison et il est encore là.»

«Il pousse la porte, rentre dans l'appartement, et la première chose que je me souviens, c'est qu'il me plaque au mur et qu'il me l'enlève, ma robe. (...) Je ne sais pas comment réagir, sincèrement, et je me dis, là soit on s'en va vers une bagarre, et je me suis dit que ce qui est le plus simple pour moi c'est de me laisser faire. Ça va durer 10 minutes, il va s'en aller après, pis je vais en être débarassée. Et c'est ça qui s'est passé.»

«Je m'en voulais, je ressentais la honte et la culpabilité que lui aurait dû ressentir.»

«Sur le coup, je ne l’ai pas vécu comme un viol à proprement parler, puisque quelque part, j’avais consenti à cet acte-là. Mais agression, oui, certainement. Il y a eu un envahissement de mon espace privé. Il y a eu une relation que je ne désirais pas. Il n’a pas été violent, mais très nettement, il voulait arriver à son but et il y est arrivé. Moi je n’en garde pas un bon souvenir, ça c’est certain.»

Voyez son témoignage ci-dessous : 
 




Patricia Tulasne a adressé un message à ses abonnés sur Facebook. Elle se dit «apaisée, libérée et réconfortée». 







Suite à de nombreuses allégations d'inconduites sexuelles, Gilbert Rozon a démissionné de ses fonctions de président du Groupe Juste pour rire, de Comissaire aux célébrations du 375e de Montréal et de Vice-Président de la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain.
 

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca