Salomé Leclerc... torturée (mais pas physiquement là!)

JE VOUS AVERTIS TOUT DE SUITE, la belle Salomé Leclerc n'a pas été physiquement torturée. C'est pour ça que j'ai mis les «...», pour ne pas que vous pensiez que c'est l'auteure-compositrice-interprète qui a été brutalisée.

C'est plutôt la pellicule du tournage de son nouveau vidéoclip qui a été torturée. Et le résultat n'est pas un acte atroce, c'est plutôt d'une beauté magique. Et je l'avoue, j'ai aussi mis les «...» parce que je voulais attirer votre attention parce que le vidéoclip de sa chanson Les chemins de l'ombre mérite votre clic et votre attention. C'est si beau, le voici.

Pour créer cet effet vieillot, le réalisateur Dominique Laurence a tout fait à la main... D'abord, le vidéoclip a été tourné avec de la vieille pellicule 35mm et 16mm expirée. Ensuite, pendant plus de trois jours, les 5000 pieds de négatif ont été torturés. AAAHHH, voilà d'où vient ma référence, oui.

Tout a passé: papier sablé, encre de chine, crayons Sharpie, pastels gras, Fantastik, Hertel, Drano, eau de Javel, acide borique… et feutres Crayola de sa fille. Le film a été abîmé volontairement et ensuite numérisé, donc aucun effet de post-production n'a été utilisé. C'est encore plus joli, non?

Salome-Leclerc

Le disque 27 fois l'aurore est disponible en magasin et en téléchargement. Elle sera en concert un peu partout au Québec, entre autres à Sherbrooke, Magog et Trois-Rivières. Elle fera sa rentrée montréalaise le 22 avril, à La Tulipe. 

www.salomeleclerc.com

Commentaires

Ça vient d'arriver!