Sandra Bullock explique le racisme, le sexisme et l'homophobie à son fils de 5 ans

Sandra Bullock désire que son fils, Louis, sache ce qu'est le racisme, le sexisme et l'homophobie et ce, même s'il n'a que 5 ans.

Pour l'actrice oscarisée, il est essentiel de commencer à parler de ces sujets lorsque les enfants sont en bas âge.

Sandra Bullock s'est confiée à ce sujet cette semaine, lors d'une entrevue pour la chaîne télévisée BET (Black Entertainment Television) :

« He fully understands what that means. He doesn’t understand why people judge each other based on color of their skin, but he knows they do. He also knows there’s sexism, he knows that there’s homophobia. I want him to know the truth, but I also want him to know the good in the world as well. Those are hard conversations to have. It’s not any conversation any parent wants to have with their child, is that you’ll be judged by the color of your skin rather than the content of your character. But it exists, and I want him to be safe and I want him to be aware. »

Traduction libre: « Il comprend tout à fait ce que ça veut dire. Il ne comprend pas pourquoi les gens se jugent les uns les autres en se basant sur la couleur de leur peau, mais il sait qu'ils le font. Il sait aussi que le sexisme existe, il sait qu'il y a de l'homophobie. Je veux qu'il sache la vérité, mais je veux également qu'il sache qu'il y a du bon dans ce monde. Ce sont des conversations difficiles. Ce sont des conversations que tous les parents aimeraient éviter d'avoir avec leur enfant. De lui dire qu'il sera jugé par la couleur de sa peau au lieu de sa personnalité, de son caractère. Mais ça existe, et je veux qu'il soit en sécurité et qu'il soit au courant. »

Sandra Bullock a ajouté qu'elle faisait son possible pour que son fils connaisse tant la laideur que la beauté du monde. 

Que pensez-vous de la décision de la star?

Commentaires

Ça vient d'arriver!