[Mise à jour] Sylvain Archambault quitte Mensonges

(Mise à jour) Contrairement à ce que Sylvain Archambault a écrit sur sa page Facebook hier, il a annoncé par communiqué officiel cet après-midi qu'il quittait le tournage de Mensonges. Le réalisateur a pris la décision de se retirer maintenant après avoir eu une discussion avec la productrice de la série, Sophie Deschênes. 

M. Archambault a précisé que «le climat de suspicion qui s'est récemment installé dans le milieu artistique à son égard limiterait sa créativité et l'empêcherait d'offrir le niveau de professionnalisme auqeul ses partenaires de plateau sont en droit de s'attendre». 

-
 

Plusieurs personnes ayant travaillé avec Sylvain Archambault ont dénoncé ces comportements inappropriés sur différents plateaux de tournage, la semaine dernière, dans un article de La Presse.

Quelques jours après la publication de ce dossier choc, le réalisateur présente ses excuses sur Facebook. Il affirme que certains témoignages ont «un fondement de vrai», mais continue de nier «avoir posé des gestes désobligeants à caractère sexuel».

M. Archambault demande une «seconde chance» et souhaite poursuivre le tournage de la 4e saison de la populaire série Mensongesqui a été récemment reporté par la productrice Sophie Deschênes. Il veut ensuite se retirer et faire le point. 


Mensonges

Sovimage

 

Voici le message complet de Sylvain Archambault sur Facebook : 

«Je m'excuse.

On a fait grand état au cours des derniers jours d'allégations me concernant. Bien que plusieurs de celles-ci doivent être nuancées, certains témoignages rapportés ont un fondement de vrai. Toutefois, je n'ai jamais posé un geste désobligeant à caractère sexuel.

D'entrée de jeu, j'aimerais dire à ceux et celles qui ont pu se sentir humiliés par mes propos ou blessés par des gestes déplacés, que je n'ai jamais, au grand jamais, eu l'intention de le faire. Si ce fut le cas, je m'en excuse profondément.

Il est vrai que j'ai fait usage dans toute ma carrière d'un langage ou poser des gestes qui appartiennent à une autre époque. Aucun cependant ne peut justifier de me qualifier d'agresseur ou d'harceleur sexuel. Je reconnais que nous sommes dans une ère nouvelle et que j'aurais dû changer mes façons de faire en conséquence. Toutefois, ces comportements étaient sans malice, ni mauvaises intentions.

Mon métier en est un d'émotions. Que ce soit lors d'un casting ou lors d'un tournage, il a toujours été pour moi primordial d'obtenir le meilleur de tous ceux et celles qui m'entouraient. Oui, j'ai provoqué ! Oui, j'ai forcé des émotions ! Oui, j'ai poussé des comédiens et comédiennes à puiser au plus profond d'eux-mêmes. Jamais, je n'aurais cru que mes stratégies, utilisées pour le seul et unique bien du projet sur lequel je travaillais, pourraient blesser certaines personnes de mon entourage (comédiens, techniciens, figurants etc.). Bien que la plupart aient saisi ma bonne intention, je constate avec beaucoup d'amertume que ce ne fut pas le cas de tous et je le regrette.

Les évènements des derniers jours m'ont fait comprendre, à fort prix d'ailleurs, que les temps ont changé et que je dois modifier mon style, mon approche et mes façons de faire comme réalisateur.

Je fais ce métier parce que j'aime l'humain. Je le raconte et l'étudie. J'aime profondément tous les comédiens avec qui j'ai travaillé depuis 35 ans ainsi que mon équipe technique dont plusieurs choisissent de travailler avec moi depuis 15 ans.

Je souhaite terminer les projets en cours dont le tournage de la série MENSONGES 4 et, par la suite, me retirer pour faire le point... pour revoir mes façons de faire, pour m'approprier de nouvelles approches. J'ai l'intention de continuer longtemps à exercer humblement ce magnifique métier, mais je le ferai différemment.

Je vous remercie à l'avance de la seconde chance que vous me donnerez.
»


Le réalisateur Sylvain Archambault en pleine action!

Karine Paradis



Rappelons que Sophie Prégent s'est retrouvée au coeur de la controverse pour ses propos lors d'un entrevue avec Paul Arcand au 98,5 FM.

La présidente de l'Union des artistes a ensuite présenté ses excuses dans une lettre officielle, après que les acteurs Marc-André GrondinKarine Vanasse et Magalie Lépine-Blondeau aient réagi sur les réseaux sociaux. 

«Monsieur Grondin, J’ai bien lu le message que vous m’avez adressé ce matin, et je souhaite prendre le temps d’y répondre. Comme vous vous en doutez, vos propos ont suscité chez moi différentes émotions. D’un côté, si j’ai dit quelque chose ce matin qui a pu être interprété par vous ou d’autres comme un manque de compassion à l’égard de personnes affectées par le comportement de M. Archambault, je m’en excuse sincèrement.»

Sophie Prégent

CP Images

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca