Sylvain Archambault, réalisateur des Pays d'en haut, dans l'eau chaude

Sylvain Archambault, réalisateur des séries Cheval-Serpent, Les pays d'en haut et Mensonges, est dans l'eau chaude.

Dans un dossier publié par La Presse rédigé par Katia Gagnon et Stéphanie Vallet, une vingtaine de comédiens et membres de l'équipe technique ayant travaillé sur les plateaux de tournage du réalisateur dénoncent les comportements sexuels inappropriés de ce dernier. 

Une comédienne qui a préféré garder l'anonymat décrit Sylvain Archambault comme un homme qui aime «humilier ses comédiens».

«J'étais terrorisée, nu-seins, et il me hurlait dessus. J'étais comme prise en otage. Il ne te demande pas si tu es à l'aise. Il te crie : "Déniaise!". (...) Il a souvent laissé tourner la caméra pour me faire dire toutes sortes de niaiseries, parfois à connotation sexuelle. Il m’a demandé de cracher au visage de mon partenaire de scène, de le frapper à coups de poing.»

Un acteur de la série Cheval-Serpent a aussi raconté une mauvaise expérience avec le réalisateur.

«Il s'est approché de moi, se dandinant littéralement en se massant les seins, comme dans un mauvais film, pour finalement s'asseoir sur moi à califourchon et approcher ses lèvres à deux centimètres des miennes.»

La productrice Fabienne Larouche a été mise au courant de cet événement il y a 2 semaines, plusieurs mois après la fin du tournage. 

«Un comédien nous a appris avoir été victime d’un comportement inapproprié, de surcroît devant l’équipe. Une employée a aussi quitté quatre jours avant la fin du tournage pour des raisons similaires. Un conflit d’horaire avec la série Mensonges a terminé notre relation d’affaires avec Sylvain Archambault, de telle sorte que nous n’avons pas eu à clarifier avec lui les allégations le concernant.»

Mme Larouche assure qu'elle ne travaille plus avec Sylvain Archambault.

«Nous n’avons plus de projet avec Sylvain Archambault, ni en production ni en développement.»

Plusieurs témoins ont également affirmé que le cinéaste boit sur les plateaux de tournages. L'auteure Danielle Trottier a constaté la situation par elle-même en visitant le plateau de Cheval-Serpent.

«J'ai vu le premier assistant de Sylvain Archambault lui remplir sa tasse à café en carton avec de l'alcool. On était en pleine scène et je voyais bien que notre réalisateur avait bu. J'ai été très étonnée, je n'avais jamais vu ça sur un plateau.»



Le réalisateur Sylvain Archambault en pleine action!

Karine Paradis



Rencontré en entrevue, Sylvain Archambault a nié toutes les accusations portées contre lui. 

«Je peux faire des compliments. On peut être un peu grivois. On n’est pas dans un bureau d’avocats. C’est plus libéral. C’est plus ouvert. Mais de là à dire des choses comme celles que vous me dites… Je n’ai jamais dit ça. C’est entièrement faux.»

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca