En deuil de son chum, Valérie Taillefer se confie sur la mort de Jimmy Accurso

Ouff... quelle terrible nouvelle...

L'animatrice Valérie Taillefer est en deuil. Depuis plus d'un an, Valérie formait un couple avec Jimmy Accurso, le fils aîné de l'ancien magnat de la construction reconnu coupable de fraude Tony Accurso.

Hier, on apprenait avec effroi que Jimmy perdait la vie dans un violent accident de la route dans la nuit de jeudi à vendredi, dans les Laurentides.

Le couple, qui s'était connu à l'adolescence, venait de s'acheter une maison de 1,8 millions de dollars sur une île privée dans les Laurentides.

En deuil, Valérie s'est confiée à coeur ouvert sur son histoire d'amour avec son conjoint, lui rendant ainsi le plus beau des hommages...

«Hier matin, la vie est venue m’arracher le coeur.

Je vivais la plus belle histoire d’amour. C’était si beau et si authentique, que je l’ai gardé pour moi. Je ne vous avais pas parlé de lui. Avec mes deux filles, c’était ce que j’avais de plus précieux, et je désirais le garder pour moi, parce qu’il aimait une vie très privée, loin des regards.

Jimmy et moi, nous nous étions rencontrés lorsque j’avais 16 ans, et lui 18. Au premier regard, ce fut un coup de foudre profond.

Nous avons grandit ensemble pendant les 6 ou 7 années suivantes. Nous étions vraiment inséparables. J’habitais avec lui, on allait au cegep ensemble, on passait tout nos week-ends sur son bateau jaune ... nous étions comme les 2 doigts de la main.

Nous nous sommes séparés, tous 2 à contre-cœur, lorsqu’il avait 25 ans.

Nos familles étant compétitrices en affaire, certaines personnes s’opposaient alors à notre union.

Nous avons continué nos chemins, sans jamais s’oublier. Pendant toutes ses années, il me laissait des messages doux ou nos chansons préférées sur mon répondeur.

Très souvent la chanson “against all odds” de Phil Collins, juste pour me laisser savoir que même s’il était à l’autre bout de monde en train de creuser des tunnels en Algérie, où je ne sais où, il pensait à moi.

Nous avons tous les deux refait nos vies, eut de merveilleux enfants, et réussi à oublier que nous nous aimions profondément.

Mais le destin nous a remit sur le même chemin, un soir d’été en 2017, pour nous rappeler que nous étions tellement fait l’un pour l’autre.

Depuis ce mois d’août, nous avions retrouvé le bonheur et surtout le grand amour. Il n’y a pas de mot pour vous expliquer à quel point je l’aimais. Mes amis et ma famille vous le diront, nous étions profondément amoureux, et très bien ensemble.

La vie ne me l’a redonné que pour 1 an. Mais j’ai eu la chance de lui démontrer mon amour tous les jours. Je lui ai dit que je l’aimais à profusion, chaque heure de chaque jour, sans cesse. Il faisait la même chose pour moi. Et on se répondait à chaque fois “c’est moi qui t’aime plus”. On se sautait mutuellement dans les bras comme si on ne s’était pas vu depuis longtemps, à tous les jours en rentrant du travail. Et je lui murmurais à l’oreille à quel point j’étais chanceuse de l’avoir. Il avait hâte que je revienne de mon travail ... il trouvait ça trop long sans moi. On dormait en se tenant la main. Et souvent on passait des soirées ensemble dans le noir, à jouer à qui trouvera la plus belle chanson d’amour pour représenter notre histoire .... il gagnait tout le temps, on restait collés comme ça pendant des heures.

Nous avions acheté ensemble notre petit nid d’amour dans Les Laurentides, c’était notre paradis. Cet endroit serait notre havre de paix pour le reste de nos vies, et maintenant nous étions à vendre respectivement nos maisons à la ville, pour nous installer dans la maison que nous aimions tous les deux, depuis notre adolescence, à Laval.

Nous avions plein de rêves...

Jimmy aimait mes enfants d’une façon indescriptible. Il était attentionné , généreux et dévoué pour elles. Sa priorité était que nos enfants soit toujours bien. Il aurait fait n’importe quoi pour elle, et il me l’a prouvé à maintes reprises.

Mes filles sont très attachées à lui, et leur souffrance est trop grande pour leur petits cœurs qui trouvent déjà la vie injuste.

Jimmy adorait ma famille. Il était tellement rassembleur! Il ne parlait jamais en mal de personne. C’était un homme de cœur qui se souciait du bien-être de chacun. Il appellait souvent mes parents pour savoir comment ils allaient et ils les invitaient au chalet.

Nous avons passé une année de rêve à s’aimer, et à aimer nos proches.

Mon père était toujours à ses côtés. Ils se parlaient de projets, et de la vie autour d’une bonne bouteille de vin. Il aimait tellement Jimmy, que nos amis l’ont surnommé “shadow”!

Je n’ai jamais vu mon père pleurer quelqu’un comme ça.

Nos familles et nos amis sont démolis d’avoir perdu un homme aussi extraordinaire!

Jimmy avait le don de régler les problèmes. Souvent, en une seule phrase, son choix de mots était parfait. Et tout le monde allait vers lui pour sa sagesse.

Nous avions plein de projets, plein de rêves. Nous planifions notre mariage sur l’île de Nevis.

Je porterai la bague que tu m’as offerte avec grande fierté.

Jimmy mon amour,

Tu me manques tellement, et tu me manqueras chaque minute du reste de ma vie. Nous avions un amour que très peu de gens connaîtrons. Un amour absolu. Nous nous sommes attendu pendant toutes ces années, et nous nous sommes retrouvés. Attend-moi encore.

Je ne sais pas comment je vais vivre sans toi, mais je dois rester pour mes filles.
Je t’espère tout près de moi. J’ai tellement besoin de toi.
Je t’aime mon amour, et t’aimerai toujours.
Tu insistais pour me présenter comme “ta femme”
J’accepte volontiers,

Ta femme
Valérie
», peut-on découvrir via sa page Facebook officielle.


C'est si triste et bouleversant... on a la larme à l'oeil...

Toutes nos condoléances à Valérie dans cette dure épreuve de la vie, tout comme à sa famille et ses proches.
 

À découvrir aussi:

Ça vient d'arriver!