Gala Artis : Sophie Prégent s'exprime sur le manque de diversité

Le Gala Artis a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux en raison des 70 nommés qui sont blancs. Les internautes ont alors dénoncé le manque de diversité à la télévision québécoise

Sophie Prégent, la présidente de l'Union des artistes, a réagi dans une entrevue à Radio-Canada : «Ce n'est pas un constat agréable à faire. Ce n'est pas comme s'il n'y avait pas de choix. (...) Il y a plusieurs artistes de couleur à la télévision mais il y en a très peu qui tiennent des premiers rôles dans les émissions les plus populaires. Ainsi, les téléspectateurs ne pensent pas à ces acteurs lorsqu'ils doivent voter pour leurs artistes préférés.»

L'actrice souligne que 15 % des 8500 membres de l'UDA sont des immigrants de deuxième génération et que ce chiffre grimpe à 25 % pour les immigrants de troisième génération.

Gala Artis

TVA


Rappelons que les nominations du Gala Artis sont basées sur les résultats de sondages menés auprès de 8000 Québécois par la firme Léger. Environ 2000 Québécois se font demander en ligne ou par téléphone la liste de leurs artistes préférés dans 14 catégories. Léger sélectionne alors les cinq choix les plus populaires et effectue un autre sondage auprès de 2000 Québécois afin qu'ils sélectionnent leurs célébrités favorites parmi les noms choisis par le premier groupe. La maison de sondage répète ensuite l'exercice avec 4000 répondants à la fin du mois de janvier.

La cérémonie animée par Jean-Philippe Dion et Maripier Morin aura lieu le 12 mai prochain à TVA.


Karine Paradis

Ça vient d'arriver!