Ruptures 3: Ariane face à des choix déchirants!

La raison principale d'avoir hâte à l'hiver 2018? La suite de RUPTURES sur ICI Radio-Canada Télé!

Cette série est clairement l'une de mes préférées. C'est donc pourquoi j'étais très excitée lorsque j'ai pu parler aux deux auteurs, Daniel Thibault et Isabelle Pelletier, qui m'ont d'ailleurs confié être en train de travailler à la saison 4 de RupturesIiiiiiiiiiiiiiiiiih, quoi?! Pas de panique, elle est seulement en écriture, il n'y a rien de confirmé pour le moment (mais quand même, ça donne le sourire).

Pour tous les scoops sur la saison 3 de Ruptures, c'est par ICI:

Pourquoi pensez-vous que les gens aiment tant la série?

Bonne question! Je pense à la distribution, nous avons des acteurs au talent immense, un très bon casting, une très bonne production. Les gens adorent Mélissa Désormeaux-Poulin: elle irradie dans le rôle principal! D’ailleurs, quand les gens rencontrent Mélissa dans la vie de tous les jours, ils lui disent à quel point ils aiment que son personnage ait du chien, qu’elle ne se laisse pas faire. Les gens aiment voir une femme forte prendre sa place! On est bien gâtés aussi avec les comédiens qui viennent jouer des rôles épisodiques. Il y en avait d'ailleurs l’an passé en nomination aux Gémeaux et encore cette année.
 

Mélissa Désormeaux-Poulin

Facebook de Mélissa Désormeaux-Poulin


À quoi peut-on s’attendre pour la saison 3 de Ruptures?

Cette saison-ci, on l’a appelée «point de ruptures» parce que les choix qu’Ariane a fait dans les deux premières saisons la rattrapent, tant au niveau personnel dans sa relation avec Antoine (Guillaume Lemay-Thivierge), que professionnel. Antoine a une femme qui a une maladie dégénérative, nous l’avons vu dans la saison précédente. Pour le moment, Ariane a décidé de laisser ça de côté (le fait qu’il soit déjà en couple et que sa femme soit malade), de suivre son cœur et d’être présente pour cet homme qui a au fond un grand besoin d’aide! C’est malheureusement un choix qui va la rattraper et ça va être très difficile pour elle… elle va en souffrir, mais elle aura une petite fenêtre sur l’amour pendant quelque temps! Puis, sa relation avec Claude, qui n’a jamais été simple, devient de plus en plus complexe à gérer pour elle. Finalement, dans les choix qu’elle fait à travers les causes qu’elle défend! Tout ça lui donne un bon vent de face qui l’oblige à faire des choix... Est-ce qu'ils seront bons ou pas? C’est avec ça qu’on s’amuse! (rires)

Parlons d’Ariane... Justement, vous nous avez laissé sur un gros punch dans la finale, à la saison dernière, où l’on apprenait qu’elle s’était fait violer par Jean-Luc! 

Avec ses paroles: «Tu t’es couché sur moi. T’as pris c'que tu voulais prendre sans jamais savoir si moi j'voulais... Tu m’as violée. Tu m’as violée!», Ariane a vraiment dit à Jean-Luc (Normand D'Amour) ce qu’elle avait à lui dire! Maintenant, il reste quelque chose d’important à régler et c’est entre Jean-Luc et Claude que ça va se passer. Ariane, étant une alliée de Claude, est clairement impliquée dans cette bataille-là… mais, Jean-Luc, étant le manipulateur qu’on connaît, a mis le doute dans la tête d’Ariane à savoir si Claude a des problèmes de consommation ou d’autres problèmes qu’elle lui cache? On va commencer la saison en force avec ça parce qu’Ariane a un paquet de questions pour Claude et elle veut absolument des réponses. Fini le niaisage! Elle ne peut plus rester dans cette situation-là avec elle. Donc, la tension qu’on a pu voir avec Jean-Luc dans les derniers épisodes va se tourner vers Claude!
 

Facebook de Ruptures
 

Est-ce qu’on va voir Claude (Isabelle Richer) de plus en plus dans la déchéance cette saison-ci ou elle va finalement se prendre en main?

Claude a un gros problème de consommation d’alcool, mais aussi de prise de médicaments; c’est un mauvais mélange et ça la rend accro! Elle n’a pas encore réalisé l’ampleur de son problème au début de la saison 3… Il faut descendre creux, il paraît, pour nous soigner quand on est aux prises avec cette maladie-là, la narcodépendance. Et Claude va descendre TRÈS creux, d’aplomb, avant de réaliser l’ampleur de son problème et de se prendre en main. Une bonne chute... elle n’est pas rendue encore en bas de la montagne. De grosses émotions vont être vécues par Claude et elle sera très bouleversée!

Catherine Proulx-Lemay va interpréter un nouveau personnage dans la série: la sœur de Claude. Est-ce qu’elle sera là pour lui porter main forte?

Oui! Elle sera là pour l’aider, mais elle a des enjeux elle aussi. Elle est mariée et habite aux États-Unis. Sans trop révéler de détails, son mari n’est pas trop fidèle et elle vit une relation difficile. Par contre, Caroline n’est pas comme Claude: Caroline a tendance à baisser le menton, à courber l’échine, ce qui fâche naturellement Claude parce qu'elle est totalement à l’opposé et prend beaucoup de place! Ce qui va être payant dans cette saison-ci, outre la chance d’avoir Catherine Proulx-Lemay pour jouer ce rôle-là, c’est qu’on va découvrir le passé de Claude aussi et ce qui a fait d’elle la femme qu’elle est maintenant!



À part Caroline, est-ce qu’il y a d’autres personnages que vous pouvez dévoiler?

Caroline, c’est vraiment le gros personnage qu’on introduit cette saison-ci, sinon ce sont des personnages qui vivent dans les cas (Bénédicte Décary, Jacynthe René, Jeff Boudreault, Réal Bossé, Yan England). Il y a un personnage qui intervient dans la vie d’Ariane, un enquêteur, en rapport avec la mort de son père… Ça va constituer une des trames importantes qu’on va suivre au cours de la saison parce que cette enquête-là sera ré-ouverte! Ça va vraiment venir perturber la vie d'Ariane, qui se posera bien des questions. Gabrielle (Dominique Laniel) aura aussi une petite trame à elle cette saison-ci puisqu'on va rencontrer son fameux ex-conjoint, le père de son enfant. Il va y avoir certains enjeux avec cet homme-là, qui va revenir dans la vie de son fils. Il est là 1 épisode ou deux, mais cette trame-là suivra Gabrielle plus longtemps que ça!

Est-ce que Jean-Luc, alias celui que tout le monde déteste, va finir par payer pour tous ses actes?

Je pense que les premiers épisodes devraient faire plaisir à bien des gens! (rires) Un gars comme ça, quand ça tombe à genou... il n’est pas à terre. Ça en prend beaucoup pour le détruire complètement! C’est inspiré d’un paquet d’histoires ce personnage-là, il y a toujours un moyen pour lui de revenir, mais avant, il a son chemin de croix à faire. On ne l'a pas ménagé dans les premiers épisodes, ne vous en faites pas!
 

Facebook de Ruptures


Dans la dernière saison, on a eu droit à des cas qui amenaient des sujets comme un homme accusé d'avoir ébouillanté son enfant, des parents d'un enfant autiste exténués et une femme qui essayait de refaire sa vie avec un pédophile... Est-ce que vous pouvez nous dévoiler des thèmes pour la nouvelle saison?

On est toujours perplexes à en dévoiler parce qu’il y a une grosse partie du plaisir pour les téléspectateurs à découvrir comment les cas sont dévoilés! On est particulièrement fiers des causes! C’est long à maîtriser, un univers, et cette saison-ci, on sent que tous les morceaux, tous les fils, sont bien attachés et qu’il n’y a pas trop de choses qui dépassent... et on est bien contents parce qu’il y a de belles belles causes! Mais, on peut parler du cas du 1er épisode, où on va jaser des effets d’un divorce public sur les enfants! On a d’ailleurs eu beaucoup de feedback positif là-dessus et on a hâte de voir comment les gens vont réagir.

Vous m’avez dit que vous êtes déjà en train d’écrire la saison 4?

On n’arrête jamais d’écrire! On est là-dedans, il n’y a rien encore en production… mais, Isabelle et moi, on sait déjà comment la saison 4 finit! (rires) On n’en dit pas plus.

Ruptures a décroché 7 nominations aux Gémeaux, vous devez être fiers!

Oui! C’est tellement un privilège d’écrire cette saison-là. Juste avant d’écrire pour la saison 4, on a eu une longue rencontre avec Suzanne Pringle (la vraie avocate derrière la série Ruptures), notre inspiration pour la série, et on s’est racontés tellement d’histoires! C’est tellement de la belle matière. De belles émotions, des choses vraies... rien de plus vrai que la douleur que peuvent s’infliger les gens qui s’aiment!
 

Les filles de Ruptures

Karine Paradis

Commentaires

Ça vient d'arriver!