Sarah-Jeanne Labrosse: quelle place occupe le sport dans sa vie?

La belle de Les Pays d'en haut fait présentement de la plongée au Honduras avec Pierre-Yves Lord!

Ja-lou-sie.

Juste avant de partir sous le soleil chaud de l'Amérique centrale, j'ai pu jaser un brin avec Sarah-Jeanne Labrosse au sujet de l'un de ses anciens amours: le tennis! 

Tu es la nouvelle porte-parole de la Coupe Rogers (qui aura lieu du 4 au 13 août au Stade Uniprix). Qu’est-ce que ça représente pour l’ancienne joueuse professionnelle de tennis que tu étais?

C’est juste vraaaaiment le fun! Je connais tout le monde à Tennis Québec et Tennis Canada parce que j’ai joué au Stade Jarry toute ma jeunesse. Ça fitait! J’aime ça quand c’est organique. Ça me fait plaisir de parler de l’événement parce que de toute façon j’y vais chaque année, donc c’est vraiment tout naturel pour moi d’en parler à travers mes entrevues! J’ai juste vraaaaiment hâte d’aller voir les matchs, pis là en plus je vais être dans une loge! Je suis gâtée pourrie!
 

 

2🎾🎾1

Une publication partagée par sarah-jeanne labrosse (@sarahlabrosa) le


Mes deux frères jouaient au tennis! J’ai commencé à 7 ans, au même moment où je suis entrée dans une agence, et j’ai vraiment tout de suite adoré le sport! Mes deux frères et moi, on a été champions du Québec! Un moment donné, j’étais première au Québec dans les 10 ans, mon frère était 1er au Québec dans les 12 ans, et mon autre frère était premier dans les 14 ans! On était assez performants (rires). On a joué énormément, 25h par semaine chaque; on a eu de bons résultats et on a toujours été très haut classés au Québec, même au Canada, chacun notre tour! À la fin du secondaire, j’ai arrêté parce que j’ai dû prendre une grande décision: est-ce que je vais à l’université américaine ou est-ce que j’essaie le circuit? Je trippais aussi sur jouer et être comédienne, alors j’ai plutôt choisi de m’en aller vers ça!

Est-ce que ta blessure au genou a aussi joué dans la balance?

Oui! J'ai été blessée à partir de 14 ans à peu près, alors ça a ralenti mon rythme! Mais si j'avais vraiment voulu j'aurais continué malgré ma blessure! Mais, rendue en secondaire 5, je jouais déjà moins parce que je manquais des entraînements ET pour le travail ET ma blessure! C’est un peu un mélange de tout ça qui a fait en sorte que j’ai arrêté.
 

 

jeudi retour! #tbt

Une publication partagée par sarah-jeanne labrosse (@sarahlabrosa) le


J'ai entendu dire que tu as déjà battu Eugenie Bouchard?

… bien oui! Eugenie est plus jeune que moi en partant, faut le dire là! C'est vraiment juste un fun fact... C’est un petit milieu le tennis au Québec, alors oui, je l'ai battue une couple de fois, imagine-toi donc! Mais aujourd’hui... je ne serais vraiment pas de taille (rires)! Je joue encore un peu, ça reviendrait vite c'est sûr… Mais t'sais, je ne reviendrais jamais à un aussi bon niveau! Impossible!

Puisque tu auras un accès privilégié à la Coupe Rogers, est-ce que tu vas aller jouer les groupies et en profiter pour saluer tes favoris de la compétition?

Non… je n’ai pas vraiment ça la fibre groupie moi! Dans le sens que je n’ai même pas envie de parler particulièrement aux joueurs ni de les rencontrer! C’est vraiment le sport qui m’intéresse, et les joueurs, leur façon de penser et de jouer! Juste le fait d'être déjà plus proche que d’habitude, et de voir plus de matchs qu'habituellement, ça ça m’excite au plus haut point! Mais on dirait que si j’étais un joueur, ça ne m’intéresserait pas de la rencontrer, moi, la porte-parole! Je voudrais juste faire mon tournoi (rires) Je ne veux surtout pas les déranger dans leur semaine, c’est tellement un sport de haut niveau.
 

 

ouiiiii 🎾 #4au13aout

Une publication partagée par sarah-jeanne labrosse (@sarahlabrosa) le


Aujourd’hui, quelle place occupe le sport dans ta vie?

Je te dirais que je l'avais vraiment laissé de côté, pas mal, les dix dernières années! Depuis le tennis là... Parce que, je sais pas... on dirait que j'en ai tellement fait intensément, du sport, que j'étais comme tannée. Mais, depuis trois mois je m’y suis remis! En fait c'est le Studio Locomotio dans Rosemont qui m'a entendu dire dans une entrevue que j'aimerais ça faire de la boxe: c'est un sport qui m'attirait vraiment! Je trouvais que le sport avait l’air vraiment très très intense et qu'il fallait se dépasser... c'est compétitif aussi et j'aime ça ce côté-là! J’ai répondu à leur invitation il y a 3 mois et demi et je CAPOTE sur la boxe maintenant! Donc présentement, le sport a vraiment une place importante dans ma vie, plus que jamais, plus que dans les dix dernières années! Je fais de la boxe beaucoup beaucoup et j'aime tellement ça que ça me donne toujours le goût de faire plein d'autres sports! Je cours, je m'entraîne, je fais mon programme au gym… finalement, c'est venu chercher la sportive en moi.

Qu'est-ce qui s'en vient pour toi?

Pour la rentrée scolaire, on va sortir une nouvelle couleur à l’automne pour mes lunettes Subrosa chez Bon Look! Il faut d'ailleurs que je passe les voir pour justement aller choisir ma couleur… mais maudit, j'ai pas le temps! Sinon, je viens de tourner à Bruxelles dans le nouveau film de Ken Scott, The Extraordinary Journey of the Fakir. Je tournais avec l’actrice principale, Erin Moriarty: je joue sa coloc et on a une couple de scènes le fun ensemble! C'est bien drôle! Et mon personnage c'est un comic release: j’interprète vraiment un personnage qui est plus excentrique, drôle et loud que celui d’Erin. C'est vraiment une belle expérience oui! J'adore Ken aussi! C'est vraiment un réalisateur qui prend le temps avec ses acteurs, qui dirige avec précision, je l'ai beaucoup aimé! D’ailleurs, c'est extrêmement rare que j'ai à jouer des personnages aussi excentriques, alors c’était encore plus le fun. Le 23 septembre prochain, je vais aussi donner le départ du P'tit Marathon 1 Km Tel-Jeunes et courir le 5 Km avec mes amis de l'émission Le Chalet.

Psssst! As-tu vu les photos de Sarah-Jeanne et la gang du Chalet à Juste pour ados (c'est par ICI)?

Commentaires

Ça vient d'arriver!