Un ex-candidat de La Voix se vide le coeur!

Chaque année, des milliers de chanteurs espèrent être sélectionnés à La Voix. Comment se déroule exactement le processus des auditions? Stéphane Laporte et son équipe sont-ils davantage à la recherche de talent ou d'histoires? 

Tristan Guay, candidat dans l'équipe d'Isabelle Boulay à la populaire émission un peu plus tôt cette année, s'est confiée à Christelle D'Amours de La Presse.

«C’est comme une usine de bétail. Il y a plein de vaches qui font la file et qui passent. On en fait de la viande hachée après. Elles sortent et elles vont sur les tablettes, puis après elles tentent leur chance sur le marché. La vache n’est pas nécessairement en gros contrôle, tu sais, elle fait juste passer par là. C’est un one way qu’ils font à la ligne.»




Grâce à La Voix, le public québécois découvre chaque année plusieurs nouveaux artistes. Tristan Guay rappelle que plusieurs d'entre eux ne réussiront pas à se faire une place dans le milieu. 

«Il y a un gros momentum, c’est une grosse vague qui passe d’un coup, puis après que cette vague-là soit passée bien ceux qui l’ont mieux surfée en sortent gagnants et il y en a qui tombent et qui y restent. On n’entend plus parler d’eux autres.»




Finalement, Tristan Guay donne un conseil important aux jeunes chanteurs qui désirent participer à La Voix.

«Tu n’as pas besoin nécessairement d’avoir un backgroung ou d’être super assidu sur les médias sociaux, mais c’est clair que ça augmente tes chances. Si j’ai un conseil à donner aux personnes qui veulent faire La Voix, c’est de rester authentique.»





Depuis le tout début de La Voix, qui a été votre candidat préféré? Trouvez-vous que le concept de l'émission s'essoufle?

Commentaires

Ça vient d'arriver!