Une grande aventure attend Marie-Andrée Poulin!

Mille millions de mille sabords!

De Miss Météo à journaliste culturelle pour TVA et LCN, voilà que Marie-Andrée Poulin s'apprête à vivre une toute nouvelle aventure qui promet de la faire passer par toute la gamme des émotions... 

Nouvelle porte-parole de la Coupe Femina, une régate qui rassemble des femmes de partout au Québec pour relever un défi nautique 100% féminin qui les invite à «oser la mer», Marie-Andrée partira en course à voilier pour la toute première fois de sa vie, le 7 juillet prochain. Pour souligner la cinquième édition de ce rendez-vous d'exception qui aura lieu dans quelques semaines, je me suis entretenue avec la belle animatrice afin qu'elle me parle de son excitation pour cette nouvelle aventure qui s'offre à elle!

Marie-Andrée, tu fais de la voile avec ton amoureux Richard Petit (et ta petite fille) et vous avez même un catamaran. D’où vous vient cette passion? 

C'est mon chum qui m'en a parlé il y a un peu plus d'un an. Au début, je trouvais l'idée un peu spéciale, mais à force d'en discuter, de lire, de regarder des gens s'adonner à ce sport, je me suis dit... mais pourquoi pas! Les gens attendent souvent à la retraite pour réaliser des projets et des rêves... nous, on s'est dit qu'on n’attendrait pas! La vie n'attend pas! On a vu trop de gens arriver à la retraite mal en point avec des diagnostics de maladie ou encore ne pas s'y rendre du tout... on a décidé de foncer et de vivre à fond, maintenant! On a fait une semaine en mer à bord d'un catamaran, en famille tous les trois, avec Bruno Lemieux, capitaine et propriétaire de Navtours. On a navigué dans les Exumas dans les Bahamas et mon chum a pu mettre en pratique ses connaissances et ça été un test pour Gabrielle et moi en quelque sorte. On a vécu une semaine de rêve! On vivait au rythme de la nature avec le coucher et le lever du soleil. On a mangé langoustes et poissons fraîchement pêchés, on a vu une faune et une flore luxuriante, ma fille s'émerveillait devant tant de découvertes, c'était magique! Je ne croyais pas que c'était aussi accessible au Québec. On a de magnifiques plans d'eau qui sont trop peu exploités à mon avis. Quelle belle richesse on a la chance d'avoir... alors, profitons-en! 
 


Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir porte-parole de la Coupe Femina?

Quand j'ai entendu parler de Coupe Femina, j'ai téléphoné directement à l'instigatrice de l'événement, Michelle Cantin. En discutant avec elle, j'ai tout de suite partagé son enthousiasme, elle est tellement passionnée! Ensuite, je me suis dit: «Mais comment se fait-il que je n'ai jamais entendu parler de cette régate 100% féminine?»  De là, je me suis inscrite et j'ai proposé de devenir ambassadrice de la Coupe pour la faire connaître! C'est la cinquième édition et c'est l'année des records! En 2017, elles étaient 65 navigatrices; en 2018, l'ambitieux taux de 125 participantes était fixé et voilà il y a quelques heures, ils atteignaient 138 inscrites! 26 voiliers ont confirmé leur présence sur la ligne de départ et à près de 3 semaines de la course, ce nombre risque d'être revu à la hausse. Ces 26 voiliers vont donc prendre d'assaut le fleuve entre Lévis et Neuville, le 7 juillet. Il y a également trois équipages féminins de la classe CAN F-18, c'est fabuleux!  
 

Facebook de Coupe Femina


La Coupe Femina est le plus grand rassemblement de navigatrices et la seule course amateur à la voile 100% féminine au Québec…. Un bel événement qui fait rayonner la femme, dans le fond! 

Michelle, la présidente, a aussi une école de voile, Formation Nautique Québec, et elle trouvait qu'un événement comme celui-ci pourrait plaire aux femmes qui s'adonnent à la voile. Elle a vu juste! Coupe Femina plaît parce que c'est un événement audacieux et comme toutes ces femmes qui s'inscrivent et participent, je me retrouve parfaitement dans les valeurs qu'elle véhicule comme l'esprit d'équipe, le dépassement, l'estime de soi, la motivation, l'endurance, le respect et la proximité avec la nature. Tu as raison, c'est une belle façon d'encourager le leadership au féminin et de soutenir la place des femmes dans le sport. Coupe Femina, c’est le plus grand rassemblement de navigatrices et la seule course amateur à la voile 100% féminine au Québec. Elle fait partie des trois seuls événements francophones du genre recensés, dont deux se déroulent en France. Dès sa première édition en 2014, elle a remporté le Mérite Événement de l’année de Voile Québec, le Mérite d’Or de l’industrie provinciale du nautisme dans la catégorie Événement de l’année par excellence en 2016 et en 2018!  
 

Facebook de Coupe Femina


Sur les 125 participantes, 12 jeunes femmes âgées entre 15 et 17 ans participeront aussi à l’aventure!

C'est génial de voir ces jeunes oser le fleuve et relever ce défi!  Je me considère comme la «moins jeune relève» puisque comme elles, je vais participer pour la première fois! C'est une superbe initiative de pouvoir permettre à ces jeunes femmes de vivre une nouvelle aventure et qui sait, peut-être qu'elles se découvriront une nouvelle passion? Ces jeunes femmes proviennent des écoles secondaires participantes: Collège de Lévis, École secondaire Pointe-Lévy, École secondaire Les Etchemins et Juvénat Notre-Dame. Je trouve tellement qu'on s'inscrit dans cette belle mouvance qui place les femmes à l'avant-plan! C'est inspirant et l'événement véhicule de si belles valeurs, peu importe leur âge! 

Ce sera ta première course de bateau à vie lors de cette cinquième édition, comment t’es-tu préparée pour la grande aventure?

On a décidé de prendre des cours, mon chum est super avancé, il a fait plusieurs formations théoriques pratiques et a obtenu de nombreux brevets. Pour ma part, j'ai mon cours de «Navigation de plaisance», «Radio VHF» et mon cours de secourisme avec une portion adaptée pour les voyages sur l'eau et la pratique de la voile. On fait tout ça à l'École de Navigation de la Société de Sauvetage et début juillet, juste avant la course, j'irai à Lévis faire une formation sur le fleuve avec Formation Nautique Québec. C'est drôle de retourner sur les bancs d'école! J'ai quand même suivi un cours d'une trentaine d'heures le jeudi soir de 19h-22h, j'ai tellement étudié!!! On est vraiment très sérieux dans notre démarche! On veut tout faire en bonne et due forme pour pratiquer notre sport en toute sécurité!
 

Karine Paradis


Tu m’as mentionné que ta fille allait «faire le Jardin nautique» cet été, qu’est-ce que c’est?

C'est un trois jours au Lac de Deux-Montagnes, un stage jeunesse au Club de Voile de Deux-Montagnes pour les enfants de 4 à 6 ans. C'est ludique et dans un monde imaginaire et tout en jeux, les petits découvrent l’eau, le vent et le monde marin. On a bien hâte de la voir à bord d'un petit dériveur apprendre les notions de base et surtout s'amuser avec les autres enfants!

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi pour le reste de l’été?

Je prends 4 jours de vacances pour aller faire ma formation début juillet, en vue de la course le 7 à Lévis.  On n'a pas vraiment de plans... Mon chum est en spectacles dans différents festivals avec Space the best of Pink Floyd show, donc on va aller le voir lorsque l'horaire le permettra. On va surtout prendre des vacances l'hiver prochain! Je vais couvrir les différents festivals dans la région pour TVA et LCN, c'est tellement agréable! En plus d'être à l'émission Le Québec Matin sur LCN le weekend

 

Marie-Andrée Poulin

Karine Paradis

Ça vient d'arriver!

Recettes

  • Bruschetta d'automne

    Temps: 35 min. Portions: 12-15
    baguette (ou pain parisien), huile d'olive, petite courge musquée (Butternut), oignons cipollini, poire, figues, graines de citrouille, miel, vinaigre balsamique, citron, tartinade crémeuse au choix, Sel et poivre
Découvrez fraichementpresse.ca