Wyclef Jean injustement arrêté par la police

Wyclef Jean a été arrêté par erreur lors d'une enquête à propos d'un vol à main armée à Los Angeles.

L'ancien membre des Fugees a été menotté et interrogé pendant quelques minutes par la police.


Vous aimerez aussi :
Un nouveau disque pour Wyclef Jean
12 célébrités issues de familles de réfugiés


Le chanteur a dénoncé le profilage racial dont font preuve plusieurs policiers aux États-Unis, sur son compte Twitter officiel.

«La police m'a demandé de mettre les mains en l'air et de ne pas bouger. Immédiatement, j'ai été menotté avant même qu'ils me demandent de m'identifier.»

 

 

La star a également partagé une vidéo de son arrestation sur les réseaux sociaux.

«LAPD, encore un cas d'identité erronée. Un Noir avec un bandana commet un vol à une station service alors que je travaillais en studio et c'est moi qui suis menotté?»

 

 

Wyclef Jean a été relâché quelques minutes plus tard.

Selon le site TMZ, le musicien a été interpellé par les policiers parce qu'il était à bord d'un véhicule qui correspondait à la description de celui utilisé lors d'un vol à main armée dans le même quartier. Il portait également au même moment un bandana rouge, comme l'un des suspects.

 

Ailleurs sur le Web

Ça vient d'arriver!