Yann Perreau s'explique au sujet de la controverse entourant son tweet

Si vous avez un compte Twitter, vous savez que vos publications ne doivent pas dépasser 140 caractères. C'est donc parfois difficile de faire comprendre un message clair et précis... et Yann Perreau l'a bien appris dimanche! 

C'est que le chanteur québécois s'est retrouvé face à face avec des "fumeurs de crack" cachés dans un ascenseur du métro de Montréal alors qu'il était avec sa petite famille. Il a donc demandé au maire et à la STM de faire quelque chose par rapport à cette situation par le biais d'un tweet. 

Mais ce n'est pas cette demande qui a dérangé. C'est plutôt une photo d'un sans-abri endormi sur le sol de la station de métro que Yann Perreau a mise dans la même publication, avec comme légende : « lui, ça passe, à la limite. Mais les fumeurs de crack dans l'ascenseur, c't'ordinaire. »

Les internautes ont tout de suite commencé à répondre à la vedette en lui reprochant que ça n'avait pas de sens d'humilier un pauvre homme couché sur le sol, que les mots « à la limite » pouvaient témoigner de son intolérance, etc.

L'humoriste Virginie Fortin et le groupe Sexe Illégal ont aussi montré leur désaccord envers les propos de Yann Perreau : 

Twitter

 

Voyant l'ampleur de la situation, le chanteur a décidé de s'expliquer sur Facebook dans un long texte. On vous invite à le lire en entier : 

 

Que pensez-vous de cette histoire? 

Commentaires

Ça vient d'arriver!

Recettes