ADISQ : Mario Pelchat estime qu’il n’aurait pas dû être « lynché » comme il l’a été