Marie-Mai se porte à la défense d’Hubert Lenoir