La Déesse des mouches à feu avec Caroline Néron bientôt de retour au cinéma!

Le film La Déesse des mouches à feu sera de retour au cinéma, dès le 26 février, aux quatre coins du Québec!

Rappelons qu’à sa sortie initiale le 25 septembre 2020, le long métrage d'Anaïs Barbeau-Lavalette était le film #1 au Canada en six jours avant de quitter les écrans suite à la fermeture des cinémas.

Cette adaptation du roman best-seller de Geneviève Pettersen met en vedette Caroline NéronKelly Dépeault et Normand D'Amour.

« J’ai l’impression d’avoir retenu mon souffle avec La Déesse pendant les derniers mois. Je suis profondément heureuse de pouvoir reprendre là où on s’était arrêté : les gens voulaient voir la Déesse en salle, où certains se rendaient pour la première fois. Le cinéma a un vrai pouvoir. Il peut faire voyager, il peut guérir, il peut ouvrir des valves trop longtemps fermées, il peut faire rire et pleurer. Il peut faire tout ça, ensemble et en sécurité », a indiqué la cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette dans un communiqué émis aux médias.


Caroline Néron a réagi à cette bonne nouvelle sur son compte Instagram, mardi en fin de journée. 

« La Déesse des mouches à feu est de retour au cinéma à partir du 26 février! Yesssssss! »


Voici le synopsis de La Déesse des mouches à feu :

« Le jour de ses 16 ans, Catherine reçoit un discman jaune, le livre Moi, Christiane F… et le droit d’aller au centre d’achats. C’est aussi le jour où son père fonce par exprès dans un arbre avec le jeep de sa mère. Catherine entre dans l’adolescence en même temps que ses parents amorcent un processus de divorce. Elle s’en fout. Elle est trop occupée à gérer Mélanie Belley, la grosse truie de St-Jean-Eudes qui la terrorise pour absolument rien – à part peut-être le fait que Pascal, son chum, trouve Catherine de son goût. C’est en volant Pascal à Belley que Catherine monte l’échelle sociale de la polyvalente et se met à faire de la « mess » avec Marie-Ève, la fille la plus cool de l’école. Catherine a hâte de tout connaitre. L’exploration ne sera pas douce ni romantique. De Pascal à Keven, d’une dérape à l’autre, elle vieillit dans le chaos violent et spectaculaire de l’adolescence grunge des années 90. »

Revoyez la bande-annonce du drame ci-dessous : 


Vous aimerez aussi