Maripier Morin tiendra le rôle principal dans le nouveau film de Mariloup Wolfe

Bonne nouvelle pour les fans de Maripier Morin: l'animatrice et comédienne tiendra le rôle principal dans le tout nouveau film de Mariloup Wolfe, Arlette!.

Eh oui, après le succès de son dernier long métrage JouliksMariloup Wolfe réalisera un nouveau film qui traitera de politique! Maripier Morin y tiendra la vedette, se glissant dans la peau d'une jeune ministre de la Culture devant prendre sa place dans un milieu hostile.

«Nous sommes très fiers de travailler avec Maripier, lance M. Rouleau. À un moment donné dans la vie, il faut regarder en avant et cesser de regarder en arrière. Il y a des gens qui reconnaissent leurs erreurs et il faut leur redonner une chance. Et en audition, Maripier était la meilleure!», dévoile le producteur André Rouleau de Caramel Films à La Presse.

André Rouleau affirme d'ailleurs qu'il est conscient que cette décision de donner le rôle-titre à Maripier Morin ne fera pas l'unanimité, puisque Maripier a été visée par des allégations de harcèlement sexuel par la chanteuse Safia Nolin l'an dernier: «À l’âge où je suis rendu, j’ai appris à assumer ma décision. S’il y a des gens, et c’est certain qu’il y en aura, qui ne sont pas prêts à pardonner, il leur revient de vivre avec ça. Moi, je n’ai pas eu à me mettre à genoux ni à convaincre personne!»
 


Une distribution tout étoilée se greffera à Maripier Morin dans Arlette!, dont les tournages commenceront lundi prochain: on retrouvera alors au grand écran Gilbert Sicotte, Benoît Brière, David La Haye, Kathleen Fortin, Paul Ahmarani, Emmanuel Schwartz, Micheline Lanctôt, Alexandre Nachi, Carmen Sylvestre, Sandrine Bisson, Claudia Ferri, Pierre Verville et Gaston Lepage.

Voici d'ailleurs le scénario de la comédie dramatique:

«Approchée par le premier ministre du Québec pour rajeunir l’image de son gouvernement, Arlette Saint-Amour devient, du jour au lendemain, ministre de la Culture. Elle réussit, par son look et son audace, à créer un véritable buzz autour de la culture. Téméraire, elle n’hésite pas à affronter le plus puissant d’entre tous, le ministre des Finances. Leurs dossiers sont des batailles à livrer, mais leur confrontation est une véritable guerre à finir, car, en bout de piste, ce film s’articule autour de grands thèmes : le pouvoir de l’image, le pouvoir de faire changer les choses!»
 


Cette année, on verra aussi Maripier Morin dans la suite de la série policière La Faille. Rappelons que l'animatrice avait aussi décroché en 2018 un rôle dans La chute de l'empire américain, où elle était très convaincante.
 

Vous aimerez aussi: