Agressions sexuelles: Nathalie Simard se prononce sur la vague de dénonciations

Nathalie Simard était invitée à Bonsoir bonsoir! mercredi.

Au cours de l'entrevue, Jean-Philippe Wauthier a demandé à la star ce qu'elle pensait de la nouvelle vague de dénonciations d'inconduites et d'agressions sexuelles qui déferle sur les réseaux sociaux. 

Maripier MorinYann PerreauDavid Desrosiers de Simple PlanBernard AdamusKevin Parent et Julien Lacroix ont entre autres été visés par des allégations d'inconduites sexuelles.

Devant tout cela, Nathalie Simard s'estime chanceuse d'avoir pu « piéger » son agresseur afin d'obtenir des preuves et d'avoir été entendue en justice. Elle comprend également pourquoi, aujourd'hui, plusieurs victimes préfèrent se tourner vers les réseaux sociaux. 

Voici l'extrait d'entrevue en question : 

« Je réalise, après tout ce que j’ai vécu, tout ce que j’ai vu, comment j’ai été chanceuse. J’ai pu piéger Guy Cloutier chez moi, mais ce n’est pas donné à tout le monde, ça ne se passe pas toujours comme ça. Il n’a pas eu le choix de passer aux aveux et de plaider coupable [...] On comprend, avec tout ce qui se passe, que notre système de justice est malade. J’espère que notre gouvernement et notre système de justice vont comprendre le message. Toutes les façons de parler sont bonnes. Mais c’est sûr qu’actuellement, il y en a certains qui ne doivent pas bien dormir. [...] C’est important de se respecter. On a des enfants qui nous suivent, c’est important de donner l’exemple. Il est temps que la honte change de camp. »

En 2004, Guy Cloutier a plaidé coupable à des accusations d'agressions sexuelles commises sur deux enfants pendant de nombreuses années. Il a ensuite été condamné à 3 ans et demi de prison. L'année suivante, on apprenait que l'une des deux victimes de l'ancien producteur et imprésario était Nathalie Simard

Guy Cloutier

The Canadian Press / Archives

Vous aimerez aussi