André Boisclair accusé d'agression sexuelle armée

André Boisclair est accusé d'agression sexuelle armée.

Les faits qui sont reprochés à l'ancien chef du Parti Québécois se seraient déroulés en janvier 2014.

Selon nos journalistes de Bell Média, André Boisclair aurait commis cette agression sexuelle armée « avec la participation d'une autre personne ».

Le nom de ce complice n'a pas été révélé. 

André Boisclair

André Boisclair en 2018/THE CANADIAN PRESS IMAGES/Graham Hughes

Le Montréalais de 54 ans devra se présenter dans un poste de police du SPVM aujourd'hui pour donner ses empreintes digitales. Il restera ensuite en liberté sous promesse de comparaître. 

La suite des procédures judiciaires aura lieu à une date ultérieure.

Rappelons qu'André Boisclair est un ancien politicien qui a entre autres été le chef du Parti Québécois, de 2005 à 2007, et délégué général du Québec à New York. Depuis qu'il a cessé ses activités politiques, il oeuvre dans l'enseignement et les communications.

Les déboires judiciaires d'André Boisclair

Ce n'est pas la première fois que cette personnalité publique est accusée d'un crime. 

En septembre 2005, pendant la course à la chefferie du Parti québécois, il a avoué avoir consommé de la cocaïne à quelques reprises alors qu'il était ministre. En 2018, il a plaidé coupable après avoir conduit avec les facultés affaiblies par l'alcool.

Cette fois-ci, en mai 2020, on parle d'une accusation d'agression sexuelle armée avec un tiers. Une histoire sombre qu'on suivra avec intérêt. 

 

Vous aimerez aussi: