Annie-Soleil Proteau est en deuil

Annie-Soleil Proteau est en deuil : son ami et ex-collègue Bruno Morissette est décédé. 

Ce dernier était animateur de radio. On a pu entre autres l'entendre au micro de Rythme FM au cours des dernières années.

La populaire animatrice a rendu hommage au début dans un émouvant message publié sur les réseaux sociaux. 

Voici son texte : 

« Bruno. Brubru. Ton cœur ne bat plus. Le mien est en morceaux.

Mon ami exceptionnellement généreux et brillant, passionné avec tant de sincérité par ton métier d’animateur de radio. Tu étais si fier d’avoir suivi les traces de ton père, que la mort t’a arraché quand t’étais tellement trop jeune. Son départ brutal t’a brisé, mais t’a aussi donné une force incroyable. T’en as pris des coups durs, pour rester auprès de ta blonde la radio, et par amour pour elle tu t’es relevé même quand on te pensait K-O.

Je te disais tout le temps que j’étais chanceuse de connaître autant de gens cultivés et intelligents, et que parmi ces étoiles, tu étais l’une des plus étincelantes. Ta culture n’avait pas de limite. Tu pouvais parler des heures de Cohen, de Led Zep, de Gréco, de mille autres, tu maîtrisais sous toutes leurs coutures les sujets les plus complexes, tu étais capable d’avoir les discussions politiques les plus fouillées. Mon ami bon vivant, fin cigare aficionado, amoureux de la fête et de la bonne bouffe, terriblement drôle et allumé, heureux du petit bonheur ordinaire de blottir ton nez dans la fourrure de ton chat Rosita. 

T’étais aussi mon ami sensible et vrai, écorché par la vie qui t’a fragilisé. L’une des choses qui me peine le plus dans ta mort Brubru, c’est que ta place aurait été avec les plus grands. Tu étais l’un d’eux. J’aurais tellement voulu que tu le réalises.

Je pense très fort à ta mère, Caroline, que cet adieu forcé laisse dévastée. Je pense à tous ceux qui t’ont aimé, de tout leur cœur. Je crois pas qu’on puisse sortir indemne d’un deuil comme le tien, Brubru, je crois pas. 

Bruno Morissette, je ne t’oublierai jamais. Salut mon ami. J’espère que t’es bien. Et que t’es en train de fumer ton classique Monte Cristo no.2, avec ton père qui te manquait tant.
»
 


On envoie toutes nos pensées aux proches de Bruno Morissette pendant ce moment difficile. 

Vous aimerez aussi