Bec avec Éric Lapointe: Mariana Mazza a reçu un commentaire totalement déplacé d'un homme

Mariana Mazza a surpris le Québec au grand complet en embrassant furtivement la légende du rock Éric Lapointe lors du spectacle de la St-Jean, au Parc Jean-Drapeau. Mais jamais ô grand jamais l'humoriste ne se serait attendue à déclencher autant les passions avec son bisou, qui a duré tout juste 0.3 seconde, mais dont tout le monde va se souvenir encore longtemps...

Hier soir, Mariana a vécu une péripétie pas piquée des vers qui lui a laissé un goût pour le moins amer dans la bouche... C'est sur Facebook que la belle nous a partagé le récit de sa rencontre avec un homme qui fut franchement désagréable!

«Hier soir, je suis allée faire un spectacle privé dans un mariage.
Tout va bien.
La vie est belle.
Je vais prendre un verre après le spectacle dans un pub à côté.
Un homme s'approche de moi.
Bien habillé.
Chemise bien repassée.
Pantalon cargo pastel.
Coupe de cheveux fraîche.
Belle gueule.
50 aine.
Ou 60.
Je sais pu.

Il s'approche de moi.
Il me dit : Bonjour Marina.

Je lui répond : C'est Mariana.

Il me dit : Désolé.

Je lui fait signe que c'est correct.
Je suis habituée.
Tsé.

Le monsieur continue :
J'aimerai beaucoup vous poser une question.

Demandé comme ça. Avec plaisir.
Il dégageait le printemps.
Il était beau.
Parfumé.

Il continue.

Je sais que ça peut paraître bizarre.

Pas de problèmes. Allez-y.

Rentrer sa langue dans la gorge d'Eric Lapointe, c'est comment ?

À ce moment, mon cerveau arrête.
Il prend le temps de regarder la situation.
De l'entendre.

La rage qui monte dans mon corps est rapide.
Elle est chaude.

J'ai envie de crier. De pleurer.
J'ai surtout envie de l'envoyer chier.
Je me dis qu'il a rien compris.
Que ça ne se fait pas.
J'ai envie de le pousser.
J'ai envie de lui faire la morale.
Il comprend pas.
Je suis en tabarnak.
J'ai peur en même temps.
Cette classe et sa chemise. C'était un mirage.
Voyons.
Il comprend pas.
Comment tu fais dans la vie pour prendre ton courage et le gaspiller de même.
Mais quel humain stupide.
Pas stupide.
Ignorant.
Peut-être ivre ?

Je me calme.
Je soupire en souriant.
Et je lui répond ce que mon corps a appris à apprivoiser.
La rebelle en moi va se coucher.
L'émotive en moi suit la rebelle.
La grande gueule fait la même chose.
La classe et le bon goût fait apparition.
Elle sort pas souvent. Mais quand elle sort c'est en grand.

Je regarde l'homme et lui dit avec un ton calme : Vous êtes tout ce que j'évite dans la vie.

Il part à rire.
Me dit : Si c'est comme ça, laisse faire.

J'ai laissé faire.

Dès fois faut juste se rappeler que derrière la fille qui fait des spectacles pour divertir, y'a un coeur qui bat et qui pleure dès fois. Il te fait des fuck you en silence.»

Ouff! Quand on dit que l'habit ne fait pas le moine...
 

Mariana promet déjà de nous en mettre plein la vue l'an prochain avec nulle autre que... Marjo! On a hâte de voir ça!

«❤️

Eric Lapointe.
Un costume.
Une cape.
Un discours.
Des musiciens.
Une foule en delire.
Ma chanson préférée.
De l’amour.

Les gens qui disent que la vie est courte et qu’il faut en profiter : j’ai suivi votre conseil.

L’année prochaine : Marjo :)»

 

 

À lire aussi: