Éric Salvail de retour au tribunal aujourd'hui

Éric Salvail était de retour au palais de justice en ce lundi 13 juillet 2020. 

L'animateur et producteur déchu est accusé d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration à l’égard de Donald Duguay. Appelé à témoigner en cour à l'hiver dernier, Éric Salvail a nié le tout en bloc, affirmant qu'il n'avait jamais agressé sexuellement quiconque de sa vie.

Aujourd'hui, la Couronne a demandé au juge d'accepter une contre-preuve. La procureure a présenté 3 troublants témoignages de présumées victimes qui déclarent avoir subi des attouchements inappropriés, de l’exhibitionnisme et des propos à caractère sexuel de manière constante et répétitive de la part d'Éric Salvail.

Ces trois histoires distinctes pourraient permettre de discréditer le témoignage qu’il a donné à la cour l’hiver dernier. À ce moment, le Québécois avait déclaré ceci :

« Ça n’a pas pu arriver, si je les avais posés [les actes reprochés], je m’en rappelerais. [...] Je n’agresse pas les gens dans la vie »

Avec la contre-preuve, la Couronne souhaite démontrer qu’Éric Salvail ne s’est pas présenté comme la personne qu’il est réellement, discréditer son témoignage et démontrer qu'il aurait pu commettre des inconduites sexuelles par le passé. La Couronne considère que l'ex-vedette a donné « une image erronée et fausse ». L’idée n’est pas de donner du poids à la présumée victime dans le cadre du procès. 

Rappelons qu'aucun de ses trois témoins n'a souhaité porter plainte à la police et qu'Éric Salvail ne fait pas l’objet de nouvelles accusations criminelles pour ces allégations.

Vous pouvez relire leurs témoignages par ici.
 

Vous aimerez aussi: