Kevin Parent répond aux allégations d'inconduites sexuelles

Kevin Parent a commenté les allégations d'inconduites sexuelles le visant dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, lundi matin.

L'auteur-compositeur-interprète assume ses erreurs et demande pardon aux personnes concernées : 

« J'ai fait bien des erreurs dans ma vie, j'ai dit bien des niaiseries, j'ai fait bien des niaiseries, et je les assume.

J'ai le goût d'écouter, de comprendre et d'être là. Ça n'empêchera pas que je vais continuer de vous aimer et d'aimer la musique, d'aimer ma famille, mes amis. J'ai le goût de vivre et de continuer à faire des belles choses. Ça va juste faire place à faire du beau ménage dans un paquet d'affaires pour un paquet de de personnes.


J'assume, et je sais que ça va être un bout ben rough pour moi pour un certains temps. J'espère que ça va servir à quelque chose. Et puis, si je fais partie d'une personne qui est dénoncée, si ça peut servir à faire avancer quelque chose, tant mieux, je suis pour ça.

Je m'excuse sincèrement si j'ai fait de la peine à des gens, je vais continuer d'apprendre et d'essayer de m'améliorer comme personne, comme être humain, et essayer aussi de partager ça avec d'autres.
 »

Voici le message de Kevin Parent : 


Suite à ces allégations, Kevin Parent a été abandonné par son agence Preste. 

« Les valeurs de respect et de tolérance sont inscrites dans l’ADN de Preste et sont non négociables. Nous condamnons sans réserve toute personne qui s’en éloignerait sous quelque forme que ce soit. Nous adressons nos plus sincères pensées aux victimes qui témoignent depuis plusieurs jours et à celles qui restent emmurées dans le silence », peut-on lire dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux lundi matin.