Lucie Laurier affirme qu'elle ne fait plus confiance au premier ministre

Depuis le début de la pandémie, Lucie Laurier fait réagir sur les réseaux sociaux, notamment pour avoir remis en question la nécessité de se faire vacciner contre la COVID-19.

Quelques jours après avoir été censurée par Facebook, la comédienne a participé à une vidéo conspirationniste animée par Stéphane Blais et André Pitre, dans laquelle elle affirme ne plus faire confiance au premier ministre.

«Je ne suis pas une fille complexée. Je suis entourée de gens, j'ai grandi dans une famille où on s'exprimait librement. [...] Me faire dire que je perds la tête, ça ne me dérange pas. Je pense que culturellement, on a financé la culture pour favoriser les petits Québécois. Pour vous dire la vérité, je ne m'attendais pas à une telle réaction. [...] On se fait servir des espèces de niaiseries très quotidiennes. La propagande aux informations, ce n'est plus de l'information, c'est de la communication.»

«Moi, le Docteur Arruda, je ne lui donne pas mon autorité. Le premier ministre, j'aurais bien voulu lui donner de la bonne foi, mais je n'ai plus confiance en lui.»

«La santé, ça se pratique, ça se vit. Il faut se le dire, le ministère de la santé il parle pas de la santé, il parle de la maladie. Moi, quand on me parle de la grippe espagnole, je me dis, on a étudié les gens qui sont malades, ceux qui ont eu le virus. Est-ce qu'on a étudié ceux qui ne l'ont pas eu?»

Visionnez la vidéo ci-dessous : 



La semaine dernière, Lucie Laurier a révélé que la plateforme YouTube avait retiré une de ses vidéos. 

«On a retiré mon vidéo de YouTube. On ne me permet pas que je puisse montrer la capture d'écran ici. Je dois me battre tous les jours contre la censure.»


La vedette a annoncé qu'elle se séparait de son agence en avril, pour ne pas impliquer davantage ou nuire à ses collègues à travers toute cette polémique. Tous les détails se trouvent ici.

Vous aimerez aussi :