Marilou se confie sur ses relations : « J'ai peur du rejet »

Marilou s'est confiée sur ses relations avec les gens qui l'entourent, cette semaine sur Instagram. 

Dans un moment d'introspection, la femme d'affaires et chanteuse a réalisé qu'elle ne laissait pas facilement les autres la voir comme elle est vraiment. Ce n'est pas qu'elle n'en ait pas envie, c'est plutôt par peur de se faire rejeter ou d'être jugée pour qui elle est. 

Une réflexion inspirante qui nous montre que même les stars suivies par des centaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux peuvent craindre de ne pas être aimées.

Voici le texte de Marilou à ce sujet : 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Marilou (@mariloubiz) le

« Je suis une personne sympathique mais qui, paradoxalement, est difficile d’approche à la fois. Je sais que c’est difficile d’avoir accès à moi toute entière, parce que tout mon être à peur de s’attacher. Parce que j’ai peur du rejet, dans le fond. • Dans les dernières semaines, beaucoup de petits défis, de prises de conscience et de conversations m’ont fait réaliser à quel point, pour tout le monde, c’est un défi d’entrer réellement en contact avec les autres. On se fragmente, on se censure, on s’abaisse, on est pas la même personne partout parce que c’est difficile. Parce qu’on a peur. On reste en surface parce que c’est vertigineux de se montrer vrai ou vulnérable. Parce qu’on aime mieux se faire juger pour ce qu’on est pas que pour ce qu’on est. Ça nous laisse une porte de sortie, on dirait. Et pourtant. J’essaie de me rappeler à moi-même que 100% des fois où j’ai été entière, j’ai survécu et même vraiment grandit. Je dépose ça ici pour vous le rappeler, et surtout pour le rappeler à moi-même »

On admire la transparence de Marilou face à son insécurité! Gageons que plusieurs se reconnaîtront en lisant son message. 

Au niveau professionnel, la star a récemment fait son grand retour en musique. Vous pouvez écouter sa nouvelle chanson Rose pâle dès maintenant! 

 

Vous aimerez aussi: