Matthieu Pepper se fait traiter de gros pendant un show et il répond de la meilleure des façons!

Ahhhh #lesgens...

L'humoriste Matthieu Pepper s'est tourné vers Facebook jeudi dernier après avoir été traité «de gros» à répétition lors d'un de ses spectacles qui se déroulait à l'extérieur de Montréal.

Même si l'humoriste assume entièrement le fait qu'il est un «p'tit gros», il n'a pas toléré qu'une spectatrice lui fasse remarquer à répétition, en le criant à plusieurs reprises, et ce, devant tout le monde! Étrange comme procédé... après tout, cette femme était à son show pour avoir du plaisir et prendre du bon temps avec les blagues de l'humoriste, pas pour se moquer gratuitement de lui...

Même s'il n'a pas l'habitude de le faire, Matthieu a dû interrompre son show et a répondu à la dame qui était vraiment déplacée!

«"T'es gros!"

Hier j'étais en show, dans une soirée de rodage à l’extérieur de Montréal.

Je faisais 30 minutes de blagues et j'en profitais pour tester un numéro qui parlait du fait que j'ai toujours été un "chubby". (Ça pas l'air original comme ça mais je te jure que c'est drôle!)

Vers la moitié de mon "set" une fille, clairement en boisson, me crie;

"C'parce que t'es gros!!"

Je l'entends, mais je l'ignore.

1 fois, 2 fois, 3 fois et là je me tanne. Je me tanne de juste entendre quelqu'un me traiter de gros comme si c'était normal et acceptable.

- Qu'est-ce que tu répètes depuis tantôt?

- J'ai dit que t'étais gros!

- Ok, pis ça tu tenais à me le dire maintenant?

- Ben c'est que... T'as clairement un problème poids.

Ça fait 7 ans que je fais de la scène et mon réflexe, quand des choses comme ça arrivent, c'est toujours d'y aller pour le rire. Je veux faire rire, éviter le froid et comme ça, le public ne vit pas de malaise, on continue le show comme si de rien était et les gens sont heureux.

Mais pas hier. Hier, je ne voulais pas "continuer le show comme si de rien était", ça ne me tentait pas d'éviter le malaise. Je voulais que chaque personne dans la salle ressente le froid, je voulais que tout le monde entende que cette fille-là m'insultait gratuitement.

Je lui ai expliqué que ça ne se faisait pas, je l'ai brassé avec quelques blagues un peu plus sec et j'ai terminé mon show.

J'ai 29 ans, je suis bien avec moi-même et j'assume totalement que je suis un p'tit gros mais hier sur scène, quand j'ai entendu ces mots-là, j'avais 11 ans, j'étais dans la cour d'école, j'étais à la cafétéria, j'étais dans le gymnase, j'étais de retour dans ces endroits que j'ai tant fuis étant plus jeune.

J'hais ça faire un message comme ça parce que je ne veux pas qu'on pense qu’on ne peut pu faire de joke de gros, je ne veux pas qu’on pense que j’ai besoin de me faire remonter le moral, je ne veux pas de pitié, je ne veux pas de compliments, je veux juste qu'on prenne soin des gens. Soyons fins.

À toi, le "chubby", le "p'tit gros", le ou la "potelé(e)", ne laisse personne te ramener à quelque part ou tu ne voulais pas retourner, avec des mots ou des gestes inadéquats.

À vous, dites à vos p'tits chubby qu'ils sont beaux et qu'ils sont capables de tout, parce que cette vie-là est un long chemin qui se marche tellement mieux quand on s’aime.»
 

Pour ceux qui voudraient voir Matthieu en spectacle, sachez qu'il sera du côté du Zaricot de St-Hyacinthe le 15 avril prochain!


Vous aimerez aussi: