Richard Martineau insulte Patrick Lagacé sans filtre

Rien ne va plus entre Richard Martineau et Patrick Lagacé.

Les deux chroniqueurs, qui ont travaillé ensemble pendant plusieurs années, ne sont plus en bons termes depuis un bon moment déjà. Voilà qu'ils ont décidé de régler leurs comptes sur les réseaux sociaux et on apprend alors la raison de leur froid.

Richard Martineau a publié un message dans lequel il traite Patrick Lagacé de «trou de cul» après avoir vu une capture d'écran où ce dernier affirme qu'il n'a jamais été ami avec lui. 

Voici son texte : «Un homme a écrit à Patrick Lagacé, lui demandant pourquoi il me dénigrait autant... " Je croyais que vous étiez des amis ", écrit l'homme.

Réponse de Patrick Lagacé : " Richard Martineau n'a jamais été mon ami." Il y a quelques jours, Pat Lagacé m'a chié dessus au 98,5 FM. Et a traité ma femme d'hystérique.

Or, trois ou quatre jours avant cette attaque, on l'avait croisé dans une Maison de la Presse, ma femme et moi. Il nous a jasé pendant 15 minutes, nous montrant des photos de son fils sur son cell, parlant du temps qui passe, sa blonde à ses côtés, gros sourires tous les deux... De TOUTE ma vie, je n'ai JAMAIS rencontré quelqu'un d'aussi menteur et d'aussi hypocrite...

J'ai toujours été là pour lui quand on travaillait ensemble... Et lui m'a toujours défendu, même s'il n'était pas toujours d'accord avec mes prises de position... On formait un " team "... Vraiment, je pèse mes mots : c'est un trou du cul. Outre le fait de lui donner sa première job à la télé, je ne sais pas ce que je lui ai fait pour qu'il me traite de la sorte... La grande déception de ma vie professionnelle...

Mais vous savez : quand vous voulez être accepté par " la gang ", vous devez me chier sur la tête, c'est un passage obligé. Une preuve que vous êtes du bon bord. Et Pat l'a fait. Il veut tellement faire partie de la gang que c'en est pathétique... Il chierait sur la tête d'un membre de sa famille si ça pouvait l'aider...
»



Patrick Lagacé a ensuite répliqué sur sa page Facebook avec un long texte expliquant les raisons de leur chicane. 

«Richard, tu as perdu mon estime personnelle au printemps 2016. Tu te souviens? Tu étais fâché que j’anime une soirée de la FPJQ pour la liberté de presse, parce que Marc-André Cyr était sur un panel, lors de cet événement. 

Tu m’as écrit un message sibyllin, un vendredi, quelques semaines avant. Je l’ai encore, ce message. Tu m’écris ceci, le 22 avril 2016, out of the blue: « Marc-André Cyr invité dans un débat sur la liberté d'expression ? Celui qui a souhaité ma mort? Qui a montré un dessin représentant un chien pissant sur mon cadavre? Câlisse!!!!! »

Ma réponse: « De quoi tu parles? »

Ta réponse: « Le cabaret de la FPJQ que tu animes. »

À ce moment-là, je ne savais rien de ce texte que Cyr avait ecrit sur toi, rien. Je savais même pas que Cyr était de la soirée de la FPJQ. Il a fallu que je fouille dans le tiroir de ma mémoire pour me souvenir qui était Cyr!

Le lendemain, par le plus pur des hasards, cher Richard, je me retrouve où? 

Tu t’en souviens? Eh oui, dans un souper, assis en face de qui... ? 

De toi!
Pourquoi j’essaierais d’être candide avec toi, quand je te croise face à face ? Pourquoi j’essaierais d’avoir une discussion franche avec avec toi? Tu discutes pas, Richard, tu fais du clic sur tes tribunes. Donc, je fais comme beaucoup de gens qui te croisent, toi et Sophie: je reste dans les superficialités mais je n’en pense pas moins.
»

Lisez la réponse de Patrick Lagacé en entier ci-dessous : 



Ouch! Les couteaux volent bas!

Vous aimerez aussi