Rosalie Vaillancourt se prononce sur l'affaire Julien Lacroix

Neuf femmes ont raconté avoir été victimes d'agressions ou d'inconduites sexuelles de la part de Julien Lacroix dans un reportage publié lundi par Le Devoir. L'article en question fait état de supposées relations sexuelles non consentantes, de baisers non consensuels et de gestes déplacés. 

Le populaire humoriste a tout d'abord réagi à ses allégations, avant de quitter les réseaux sociaux, puis de revenir ce mercredi pour présenter ses excuses.

Rosalie Vaillancourt, qui a témoigné dans cette affaire, a réagi dans une série de stories sur Instagram.

« Cette semaine a été toff. Julien était un de mes amis. Même si on s'était perdu de vu depuis les deux dernières années, c'était quelqu'un que je trouve tellement drôle. C'est sûrement un des humoristes qui me fait le plus rire. Il m'obligeait à me dépasser. Super travaillant. Sa vie étant son travail. Je n'ai pas l'impression d'avoir été victime de Julien. Je le trouvais juste fking lourd saoul. Ce qui m'a aidé à croire mon amie. Je l'ai cru tout de suite. J'ai ensuite su que ce n'était pas une fille qui l'avait mise sur la liste comme il m'a fait croire. Mais plusieurs. Et ensuite j'ai reçu un message d'une fille qui me disait avoir été victime elle et plusieurs filles de son secondaire. Je refusais de travailler avec Julien depuis quelques mois déjà. J'avais peur de le croiser. J'ai essayé d'en parler à des gens mais j'ai été tellement déçue. Des personnes que j'aimais profondément me disaient de me taire ou n'écoutaient pas. »

« Je souhaite de tout coeur que Julien va pour de vrai chercher de l'aide. Je sais que c'était ce que je devais faire. J'ai sûrement perdu des contrats ou des fans dans les derniers mois, semaines ou jours. Mais j'ai agi selon mes valeurs. »

« Je n'imagine pas comment ça doit être difficile pour les filles/gars de parler d'une agression sexuelle. Publiquement ou en privé. J'ai SEULEMENT appuyé la version de mon amie. J'ai seulement dit: c'est vrai, elle me l'a dit et je la crois parce qu'il a eu des actions parfois déplacés devant moi. C'est presque rien. J'ai même pas avoué un viol ou un attouchement. Et je me fais ramasser sur mon humour, ma voix et mon intégrité. »

« Il y a vraiment un tournant qui est en train de s'opérer. Et on voit le laid de notre société. À quel point elle est sexiste. Je ne parlerais pas aux journalistes. Tout a été dit. Et j'espère réellement que mes collègues masculins m'épauleront et épauleront les prochain.e.s qui dénoncent. En refusant de travailler avec des gens problématiques. »



Rosalie Vaillancourt

Instagram @rosalievaillancourt

Rosalie Vaillancourt

Instagram @rosalievaillancourt

Rosalie Vaillancourt

instagram @rosalievaillancourt

Rosalie Vaillancourt

Instagram @rosalievaillancourt

Rosalie Vaillancourt

Instagram @rosalievaillancourt




Rappelons que l'agence Groupe Phaneuf a rompu tous ses liens avec Julien Lacroix. L'humoriste prendra une pause professionnelle pour une durée indéterminée. 

Une véritable vague de dénonciations survient depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux. Maripier MorinYann Perreau, David Desrosiers de Simple PlanBernard Adamus et Kevin Parent ont entre autres été aussi visés par des allégations d'inconduites sexuelles.