Éric Lapointe plaide coupable aux accusations de voies de fait

Éric Lapointe plaide coupable aux accusations de voies de fait contre une femme qui pèsent contre lui. 

Les faits qui sont reprochés au chanteur auraient eu lieu le 30 septembre 2019 à son domicile. La star avait d'ailleurs été arrêtée avant d'être libérée sous promesse de comparaître ultérieurement.
Éric Lapointe est depuis dans l'interdiction d'approcher la plaignante à moins de 100 mètres. L'identité de la victime ne peut être révélée en raison d'un interdit de publication.

Karine Paradis

En ce qui concerne la suite de la saga judicaire d'Éric Lapointe, il a d'abord plaidé non coupable en octobre 2019. Sa comparution a ensuite été remise au 30 janvier 2020. Puis, en mars dernier, on apprenait que le rockeur subirait un procès de trois jours en octobre prochain pour répondre à des accusations de voies de faits. Les dates prévues : les 27, 28 et 29 octobre prochains à la Cour municipale de Montréal. 

Pour l'instant, on ignore si le fait qu'Éric Lapointe plaide coupable aux accusations aujourd'hui changera la suite des procédures judiciaires. 

Vous aimerez aussi :