Florence K ne ressemble plus du tout à ça

Florence K s'est récemment offert une transformation capillaire. Ses cheveux, qui étaient bruns, sont devenus blonds. 

La populaire chanteuse a dévoilé sa nouvelle tête à ses abonnés sur Instagram. Celle qui a reçu un diagnostic de bipolarité l'an dernier en a profité pour partager un texte inspirant à propos du changement. 

«Le thème du jour: changer! Céline Dion chantait de façon divine la pièce « On ne change pas » sur son album « S’il suffisait d’aimer ». Un texte magnifique de Jean-Jacques Goldman qui soulève de façon toute poétique une facette de la nature humaine : la difficulté de changer. « On ne grandit pas, on pousse un peu tout juste le temps d’un rêve, d’un songe, et les touchers du doigt.»

Ils ont un peu raison, Goldman et Céline. Changer, c’est difficile, c’est long, ça ne tient pas du miracle.C’est tellement plus simple de se dire que si quelque chose cloche dans notre façon de mener notre vie, c’est la faute des autres ou des circonstances, ou parfois même, selon certaines croyances, de forces externes qui auraient un contrôle tout puissant sur notre destinée, pour le meilleur ou pour le pire (ce qu’on appelle la pensée magique). Alors on continue avec notre vie telle qu’on la vit, avec les comportements qui sont ancrés en nous depuis longtemps et qui sont le résultat de tout ce que l’on a connu, de tout ce que l’on a fait, de notre évolution à l’enfance et à l’adolescence, de notre interaction avec notre milieu depuis toujours, de tout ce qui a marché pour nous à date…

Jusqu’à ce que l’on frappe un mur. Jusqu’à ce que nos attitudes habituelles ne nous procurent plus le résultat escompté. Jusqu’à ce que l’on se fasse foutrement mal et qu’on réalise que par le fait même on en a peut-être même blessé d’autres. Mais ce n’est pas pour autant une raison pour tout détester de soi. Si l’on commence à sombrer dans la culpabilité, on met un frein au changement et l’on s’expose à la possibilité d’adopter un comportement autodestructeur. Changer, c’est aussi se pardonner. Parce qu’on est humain. Parce qu’on est tous dans le même bateau, parce qu’on a été balancés sur la terre sans mode d’instruction (à part le petit guide qu’on remet à nos parents à l’Hôpital à notre naissance !).

Chaque journée nous fournit une immense occasion d’apprendre, si seulement on ouvre grands nos yeux et nos oreilles, pas uniquement face au monde qui nous entoure, mais d’abord et avant tout face à soi-même...♥️
»  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Florencek (@florencekmusic) le



On adore le nouveau style de Florence K! Quelle magnifique transformation! Les sages paroles de la vedette nous font encore une fois énormément réfléchir. 

À lire aussi :