La chanteuse Raffy se confie pour la première fois sur sa fausse couche

Vivre une fausse couche est l'une des plus grandes peurs vécues par les futurs parents... et une épreuve douloureuse pour les familles qui doivent concilier avec la perte d'un bébé.

Raffy s'est confiée pour la première fois sur sa fausse couche survenue l'an dernier. C'est via Instagram que la chanteuse a partagé avec émotion ce tragique événement abordant le deuil périnatal, expliquant la tristesse et la souffrance indescriptibles que peuvent ressentir les personnes qui ont perdu un enfant.

«J'en ai jamais parlé publiquement.
Seuls mes proches sont au courant.

Ce sujet là, je ne savais pas si je voulais l'aborder, de un parce qu'il me fait encore très mal et de deux, c'est rare que les gens parlent de ce sujet là ouvertement.

Puisque le but de ma série de dessins est de déstigmatiser tous les sujets plus sensibles, j'ai décidé d'en parler. C'est un peu une thérapie pour moi. ❤

Le 22 juin 2019, je perdais mon bébé. J'étais enceinte de 3 mois. Le 21 juin, j'étais en show au Casino et j'ai commencé à avoir des crampes intenses et des saignements. J'étais évidemment ultra inquiète.

Le lendemain, direction l'hopital pour écouter le coeur du bébé et me passer une échographie.
Résultat, pas de battements de coeur.

La pire nouvelle que j'ai eu de toute ma vie. Le monde s'écroule devant mes yeux.

Marc et moi étions brisés à ce moment là. La peine est indescriptible. Le temps s'est arrêté. Tous nos plans d'avenir s'effondraient. La couchette du bébé était déjà prête dans sa future chambre. On avait déjà choisi des noms, Marc et moi. On l'avait annoncé à nos familles. J'avais leur réaction sur vidéo. On avait si hâte d'accueillir notre premier bébé...

Je vais dormir chez mes parents avec Marc parce qu'on ne veut pas être seuls. On a besoin d'amour, de se retrouver.On avait un show au Casino le 22 au soir mais on s'est évidemment fait remplacés.

Le 23 juin au soir je ne me sens pas bien. À 1h du matin je me réveille avec la pire douleur que j'ai eu de toute ma vie. Sans entrer dans les détails, on dirait qu'il y a eu un meutre dans mon lit.Direction l'urgence. Je criais de douleur.
Il parait que j'avais les yeux à l'envers dans la voiture tellement je souffrais.

Aux urgences, on m'amène dans une chambre sur le champ et on me donne de la morphine pour me calmer. Après avoir passé des tests, ma fausse couche s'était enclanchée mais quelque chose clochait. Je faisais une fausse couche hémoragique.

Je dois donc avoir un curtage d'urgence.
Moi qui a peur des aiguilles et des hopitaux, je suis comblée. Le curtage, ça m'a traumatisé. Depuis, j'ai des "flashs backs" à toutes les semaines de ce moment.
Je me rappelle des moindres détails.De la couleur des yeux de l'infirmier au plafond de la salle d'opération.
Je pensais avoir eu mal. Là, j'ai goûté à la vraie douleur. En sortant de la salle d'opération, j'étais détruite.Vivre le deuil de mon bébé et cette douleur en même temps, c'était trop.
2019 aura été une année très difficile pour Marc et moi. Retrouvez le sens de la vie, le goût de se lever le matin... c'est bizarre, mais au delà de la peine, le sentiment le plus fort était de la honte. Un sentiment d'échec profond.
La seule vue du bonheur des autres nous détruisait un peu plus à haque fois. On en voulait à la vie. C'est vraiment weird parce que c'est le contraire de qui nous sommes.
Et ce sentiment là, on est une méchante gang à le vivre à tous les jours. Mais on en parle pas.
La fausse couche concerne une femme sur quatre. C'est BEAUCOUP.
C'est un sujet qui ne devrait pas être tabou.
C'est difficile à vivre ce deuil parce qu'on se sent si seuls.
À toutes les couples qui ont vécu ça, je vous aime et vous n'êtes pas seules! ❤
P.S Conseil d'amie.
La fameuse question "à quand les bébés pour vous deux?!!"...
NE POSEZ JAMAIS CETTE QUESTION SVP.
On ne sait pas ce qu'un couple peut vivre. Ils n'en veulent peut-être pas, ils en ont peut-être perdu un, un des deux est peut-être stérile... ce n'est pas une question qui se pose.
Ça fait mal chaque fois que quelqu'un me le demande et ça me met ultra mal à l'aise. Je suis certainement pas la seule qui déteste cette question [sic]
»
 


Depuis le 25 novembre, la chanteuse partage des illustrations numériques de son cru via Instagram afin de faire changer les mentalités sur plusieurs sujets encore tabous dans la société.
 


Rappelons que Raffy a épousé son amoureux des dernières années, le guitariste Marc-André Binette, en septembre 2017.

Pssst! Le nouvel album Joyeux Noël et Bonne Année de Raffy est disponible dès maintenant!
 

Vous aimerez aussi: