Alexandre Barrette explique pourquoi il a volé le trophée de Guy Jodoin au Gala Artis

Plusieurs ont été surpris de voir Alexandre Barrette voler complètement la vedette à Guy Jodoin lorsqu’il a reçu son trophée Artis, dimanche dernier. En effet, il ne suffisait que de jeter un coup d'oeil au malaise de Karine Vanasse et Éric Bruneau, qui présentaient le prix, pour s'apercevoir que personne ne semblait au courant du stratagème orchestré par l'humoriste... et le principal intéressé!

Eh oui, non seulement ce discours de remerciements avait été soigneusement planifié par le duo, mais le tout avait été préparé au quart de tour afin que l'effet viral et comique soit renforcé au MAX!

Voici ce qu'Alexandre et Guy m'ont confié lors de la soirée sur leur coup pendable ultra planifié:

Alexandre: Je voulais déjà le faire l'an dernier, si j'avais gagné! En fait, ça fait deux années que si je gagne, en tant qu'Alexandre Barrette, mon discours c'est que Guy Jodoin peut se remettre de ça, mais que pour son entourage, qui est habitué d'être remercié à chaque année, ça serait plus difficile! Alors pour remercier la gang de Guy, j'avais appris tous les noms importants: ceux qui travaillent avec lui dans Le Tricheur, sa famille, ses enfants, sa blonde Édith... Quand je suis allé au Tricheur il y a quelque temps, je lui ai parlé de mon idée et je lui ai dit que ça serait drôle que même s'il gagnait - ce qui était fort probable - que j'aille tout de même faire, un peu cocky, ses remerciements parce que je les connaissais par coeur! Guy, ça lui a pris 2 secondes et il était partant! Il a dit que justement, il essayait toujours de se démarquer et d'avoir des stunts, d'avoir quelque chose de fun dans ses discours, donc il était vraiment partant!

Guy: C'était parfait!
 
Alexandre: Guy m'a dit: «Je te laisse y aller, all in! Vas-y, vas-y, vas-y!»
 
Guy: Et c'est un premier de classe! Donc, il a travaillé super fort. Il m'a envoyé une version 1, une version 2... il a pensé à tout et il voulait que ça soit parfait!
 
Alexandre: Je voulais être sûr de ma shot! Il fallait que Guy assume ce que je disais... Parce que si Guy est mal derrière et que je fais des gags, ça ne marche pas. Si Guy trouve ça drôle, on est en business! Donc, je lui ai envoyé les versions juste pour qu'il dise sur quoi il était à l'aise ou non.
 
Guy: Le pire, c'est que j'ai coupé des choses. Parce que c'est difficile... ce sont des pics dans les côtes quand même! Je lisais ça et je me disais: «Ouff! Aïe... Oh! Il a des petits pics pour moi!» À un moment donné, je lui ai dit d'enlever ci et ça... J'y ai repensé, j'en ai parlé à Édith, et je l'ai finalement rappelé en m'excusant... Je lui ai dit de reprendre son discours d'origine, parce que moi j'étais en train de me padder: j'enlevais toute la matière qui pouvait être drôle par peur. Je lui ai donné carte blanche en lui disant d'utiliser ses forces et de faire ce qui le faisait rire LUI! Après, moi, en arrière, je vais rire pour justement que ça passe bien et que le monde fasse: «OK, Guy rit!» C'était comme une partie de ping-pong... Je riais alors je lui redonnais la balle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notre trophée #artis2019 ... Son trophée!!! @soireeartis #galaartis

Une publication partagée par Alexandre Barrette (@alex_barrette) le

 

Alexandre: Je voulais simplement qu'il assume, qu'il soit à l'aise avec tout ça et à partir de là... comme il me l'a dit, s'il endosse et qu'il trouve ça drôle, personne ne peut être inconfortable. C'est ça qui s'est passé! Je n'ai pas regardé Guy, mais je pense que la réaction, au début, il y a eu un petit pépin avec Karine Vanasse... parce que personne n'était au courant (rires)!
 
Guy: PERSONNE! Il y avait juste nous deux, ma blonde et ta blonde! Un gros max de cinq personnes le savait!
 
Alexandre: Le metteur en scène ne le savait pas, Jean-Philippe Dion non plus!

Guy: Et Karine Vanasse ne le savait pas du tout (rires)! Elle me poussait dans le dos et elle disait que ça n'avait pas de bon sens, qu'il restait 24 secondes et que je devais y aller. Elle voulait l'arrêter et moi je lui disais que ce n'était pas grave. Même à la fin, quand c'était fini, elle a fait comme «ben voyons!». C'est elle qui m'a poussé et je suis finalement allé en avant. Je n'aurais rien dit, mais elle voulait tellement que j'aille dire quelque chose... que je valide la situation!

Pas de doute, Alex et Guy ont bien réussi leur coup! Pensez-vous qu'ils vont mettre au point un nouveau stunt pour l'an prochain?

Pssssst! On se souvient que Guy Jodoin a fait sa toute première apparition avec son amoureuse Édith dans la salle de presse du Gala Artis, l'an dernier (tous les détails ici)!
 

À lire aussi: