ENTREVUE: Meeker Guerrier débarque à RDS avec Les 3 étoiles!

Une nouvelle émission mêlant sports, divertissement, débats et jeux débarque à RDS dès ce soir : Les 3 étoiles avec Daphnée Malboeuf, Olivier Brett et Meeker Guerrier.

Afin de souligner le tout, on s'est entretenu avec ce dernier pour connaître tous les détails de ce projet télé rassembleur. Un entretien inspirant avec un animateur fort talentueux.

Meeker Guerrier, tu coanimes la nouvelle émission Les 3 étoiles à RDS dès lundi soir à 19h. Comment tu te sens à l’aube de la grande première ?

« Je t'avoue que normalement, je serais nerveux, vraiment nerveux, mais on s'est tellement bien préparés! On a eu le luxe d'avoir des pratiques et on a repoussé un peu le début de la saison pour prendre le temps de mettre les choses en place. Il fallait construire le décor, il y avait des petits ajustements à faire et ça, ça nous a donné le temps de se pratiquer. Donc on a eu des pratiques, on a fait des pilotes... Je suis très excité, j'ai très hâte de voir comment les gens vont réagir! J'ai vraiment, vraiment, vraiment hâte! »

Tu me parles de pratiques... est-ce que l'émission sera en direct?

« Non, mais c'est presque en direct! On enregistre l'après-midi, quelques heures avant la diffusion. Question de, s'il y a un petit bug technique ou des choses qui ne fonctionnent pas, on peut reprendre. Et comme on est en pandémie, souvent on va avoir un collaborateur ou un invité qu'on va rejoindre par vidéoconférence. Donc pour s'assurer que tout tienne et que rien ne tombe en morceaux pendant la diffusion, on enregistre juste avant. »

Les 3 étoiles

Les 3 étoiles/RDS

Donc ça veut dire que Les 3 étoiles sera assez collé sur l'actualité? 

« Oui! Ça va être très collé sur l'actualité! C'est sûr qu'on se prépare d'avance, mais s'il y a un événement qui arrive la veille ou même la journée même, on est capable de virer de bord pour se coller sur cette actualité! Le but, c'est de parler de l'actualité sportive un peu différemment. Bien sûr, d'avoir des chiffres et des statistiques, avec Olivier qui est un gars tellement brillant qui connaît, en plus du soccer, le sport en général et qui a une culture générale énorme. Il y a Daphnée, également, qui est super curieuse, qui sait plein de trucs, qui est une mine d'informations et une mine de recherche, aussi! On joue avec nos connaissances et surtout, avec notre personnalité et l'actualité sportive pour apprendre des choses en s'amusant, tout simplement! »

Chaque lundi soir à RDS, en plus de parler de ce qui s'est passé dans le monde du sport, vous nous proposerez des débats et des jeux-questionnaires. À quoi ressemblera ce beau mélange? 

« Déjà, les débats, c'est la base de l'émission! Je te donne un exemple : on va avoir 6 sujets et il va falloir choisir à tour de rôle le sujet sur lequel on veut débattre. Donc on pourrait avoir le choix entre le meilleur joueur de l'histoire au hockey, est-ce que c'est Lemieux, est-ce que c'est Gretzky? Et là, on va débattre. On a un juge, qui est en coulisses, qui va donner des points non seulement selon les arguments qu'on va utiliser, mais aussi selon le style qu'on utilise dans notre argumentaire. Par exemple, pendant la pratique, Olivier parlait d'un des premiers coureurs qui a battu un record, et son record a été fracassé 5 ans après. Il a sorti un nom presque impossible à retenir. Et il a fait un lien entre un fait historique et un événement de l'actualité.

Il a aussi le jeu Qui suis-je?, où l’on essaie de deviner qui est l'athlète dont on parle avec seulement trois mots comme indices. À tour de rôle, on donne trois mots, et si la personne ne le devine pas, ce sera deux mots, puis la troisième ronde, ce sera un seul mot! [...]

Ça te force à te creuser les méninges! Je te dirais que c'est vraiment mon jeu préféré, jusqu'à maintenant! Et la partie débat, c'est vraiment l'fun! Qu'on en parle à la télé ou, avant la pandémie, autour d'une bière entre amis, que tu sois d’avis que Lemieux est meilleur que Gretzky ou l'inverse, c'est juste amusant en jaser, et ça nous divertit! Je pense que le timing pour cette émission est bon. Ça va nous permettre de nous changer les idées. Surtout qu'il y a peu de sports à la télé en ce moment. Qu'est-ce qu'on fait dans ce temps-là? On parle de sports! »

Votre premier invité de la saison sera Marc Denis. Peux-tu nous donner un scoop? 

« On a un jeu qui s'appelle Fais ton trio. On devra faire notre trio avec 9 points, et il y aura des joueurs qui 'valent' 5 points, d'autres 4 points, d'autres 3 points... Et le but sera de faire le meilleur trio. Si Marc Denis est invité, ça veut dire qu'on fera probablement des trios de hockey! [...] Si l'invité tripe sur le curling, je suis un peu mal pris! »

Outre RDS, on t'entend aussi chaque matin dans On est tous debout au 107,3 Rouge! Comment ça se passe?

« Ça se passe super bien, honnêtement! J'ai commencé avec la gang de Véronique et les Fantastiques et de me retrouver dans l'émission du matin, c'est une chance inespérée! Je ne m'y attendais pas du tout! [...] Je suis comme un enfant dans un magasin de bonbons ou un kid au skatepark! Je suis submergé par le bonheur que ça me procure, la joie avec laquelle on peut animer cette émission tous les jours. Même si on a des bouts plus durs, que c'est tôt le matin et que ça demande beaucoup de travail, de répartie et d'être vite sur ses patins, c'est facile au sens où tout le monde pousse dans la même direction, tout le monde a le même objectif! Peu importe les critiques qu'on se fait ou les ajustements qu'on apporte, on les fait dans l'optique d'améliorer l'émission. Personne n'a de gros égo dans notre équipe! Richard Turcotte a 32 ans d'expérience en radio, Anne-Élisabeth Bossé a un rayonnement incroyable au Québec, elle est tellement brillante! Tout le monde a cette énergie qu'il apporte à l'équipe et je n’aurais jamais pu rêver à quelque chose de mieux que ça! »

Visiblement, 2020 a été formidable pour toi professionnellement! De façon plus personnelle, comment s'est déroulée ton année? 

« J'aborde la vie de manière très simple! J'ai un toit, j'ai à manger, tout le monde est en santé chez nous. Oui, 2020 a été de la bouette, mais ça a été de la bouette pour tout le monde et ça a été pire pour bien du monde! Je t'avoue que parfois, je me sens un peu coupable de parler de ma job parce que je me dis que ça ne se peut pas que cette année, ça aille aussi bien pour moi, alors que pour tant de personnes, ça va très mal.

Et après, je réalise que, si avec ma job et des projets comme Les 3 étoiles ou l'émission du matin à Rouge, je reçois le plus beau compliment qu'on peut me faire, les gens me disent 'Vous mettez un sourire dans mon visage, vous me faites oublier ce qui se passe', c'est le plus beau compliment! Ou quand les gens me disent 'Moi je ne m'intéresse pas aux sports, mais quand je t'écoute, ça m'intéresse', ce sont les deux plus beaux compliments qu'on puisse me faire! »

Ne manquez pas Les 3 étoiles avec Daphnée Malboeuf, Meeker Guerrier et Olivier Brett tous les lundis dès 19h à RDS!

 

Vous aimerez aussi: